Réformes politiques et institutionnelles:Mandat unique, premier examen choc pour Talon

Réformes politiques et institutionnelles:Mandat unique, premier examen choc pour Talon

0
PARTAGER
 

Il sera d’ici là face à la première épreuve politique de son temps. L’ère Rupture fera son baptême de feu politique dès l’ouverture des débats de fond sur l’épineux débat du mandat unique. Les positions se durcissent, les débats fusent, la bataille sera rude.

Très averti du paysage politique béninois, le nouvel homme fort du Bénin fera sans doute tout ce qui est en son pouvoir pour gagner la bataille du débat sur le mandat unique. Les leviers politiques sur lesquels il faudra agir seront davantage sollicités, mais la bataille ne sera pas aisée. Il ne faudra pas se faire d’illusion. Ce point essentiel du projet de réformes politiques et institutionnelles risque d’avoir la vie dure. On n’y est pas encore mais la fièvre notée au sujet de ce seul point situe déjà et prévient. La question est tellement agitée qu’on est en passe de se demander si le projet de réformes se limite au mandat unique seulement. Les positions s’affermissent de plus en plus en faveur du rejet de cette proposition du gouvernement de la Rupture. Les débats fusent, les langues se délient, on sent une montée de vague de contestations de ce projet. Au-delà des acteurs politiques qui ont ouvertement exprimé leur opposition, il y a également la position pratiquement ambigüe de certains députés (entre temps très prolifiques) sur la question. Adrien Houngbédji et ses collègues députés sont pratiquement aphones sur le débat du mandat unique. Aucun d’eux n’ose encore explorer le sujet. Connaissant le stratège politique à la tête du Parlement et sachant bien qu’il est tout aussi imprévisible sur les bords, on peut avoir assez de soucis à se faire sur l’attitude du Parlement sur la question . Ce qui est surtout à redouter dans le déroulement des débats sur cette question du mandat unique, c’est surtout la priorité des jeux, calculs politiques et règlements de comptes sur les débats de fond. Les camps qui se constitueront ne le seront pas vraiment en raison des arguments de fond sur la question du mandat unique. On sait que dans sa rigueur et son engagement ferme de reddition, le gouvernement de la Rupture fait déjà assez de mécontents. Ces hommes politiques dont on connait la hargne affichée contre le régime chercheront à torpiller le projet du gouvernement simplement pour se défouler. Une partie de ce groupe de gens se retrouve à l’hémicycle actuellement et attend de pied ferme que le projet leur parvienne pour le démonter. La même rancœur se note également au niveau de certains acteurs politiques Fcbe coachés par le turbo et les mécontents précoces de la Rupture qui se ligueront contre le projet non pas vraiment dans le fond, mais juste pour assouvir leur colère. Cet aspect toutefois humain risque d’impacter sérieusement ce projet de réforme qui dans le fond n’est pas pour autant si mauvais. Entre les débats de fond et le ‘’moi béninois’’, le second risque de prendre le pas sur le premier.

Risque de friction au sein des partis politiques

Les débats au fond n’ont pas commencé sur la question de mandat unique, mais déjà les camps rivaux se forment au sein des partis politiques. La question du mandat unique fait des émules, les états major de certains partis sentent le roussi. Cette forme de contestation se note surtout au sein de certains partis de l’opposition convertie. Au sein de ces partis ayant déclaré un soutien forcené de dernière minute au Chef de l’Etat, il y deux camps rivaux qui sont en train d’être formés. Il y a d’un côté ceux qui pensent que le Chef de l’Etat a des raisons de réformer et les autres qui ne démordent pas. Les mouvements de démobilisation se forment au sein des partis politiques, les prochains jours risquent d’être riches en stratégies politiques.

Hospice Alladayè

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Offre Spéciale Global Service plus

 
18 juin 2016
Remise en cause des décisions de justice : L’UNAMAB exige du gouvernement l’exécution de l’ordonnance n°76/PT-PN/2016

17 juin 2016
Conseil des ministres du 15 juin 2016:Voici les identités des nouveaux promus

17 juin 2016
Protestation contre la mesure d’immatriculation des motos:Sacca Lafia saute le délai de 30 jours

17 juin 2016
Adoption de la loi sur la fraude douanière:Les inquiétudes de Louis Vlavonou

17 juin 2016
Dettes relatives aux obsèques de Mathieu Kérékou:Le député Koussonda demande des explications au gouvernement

17 juin 2016
Réformes politiques et institutionnelles au Bénin:Les propositions des dignitaires à Talon

16 juin 2016
Mouvement mercredi noir:Les initiateurs en panne d’inspiration

16 juin 2016
Haute Cour de Justice et crédibilité du Nouveau Départ

16 juin 2016
Point de presse du ministre d’Etat Pascal Koupaki au sujet du Conseil des ministres du 15 juin 2016 : 9 ambassades du Bénin bientôt fermées

16 juin 2016
Suite des travaux de maintenance préventive la Compagnie TCN au Nigéria : Le Bénin sans énergie électrique ce samedi

16 juin 2016
Campagne cotonnière 2016-2017 : Talon réalise une économie de plus de 40 milliards aux contribuables béninois

15 juin 2016
Vote d’une loi pour protéger les comptes dormants dans les banques:Rosine Soglo prévient ets’y oppose

15 juin 2016
Programme « Parakou eau 2045 » et équipements pour le Chd Borgou-Alibori:Gbadamassi alerte et interpelle le gouvernement

15 juin 2016
Conseil des ministres du 8 juin 2016:La Sonacop au scanner

15 juin 2016
Immatriculation des motos:La phase répressive démarre dans 30 jours

15 juin 2016
Présentation de lettres de créances au Chef de l’Etat:Patrice Talon accueille 8 nouveaux ambassadeurs

14 juin 2016
Absence d’une réelle opposition:Talon d’Achille du « Nouveau départ »

14 juin 2016
Non-exécution de la décision qui suspend le congrès électif de la Fbf:Les magistrats en Assemblée générale vendredi

13 juin 2016
Projet de réformes politiques et institutionnelles:Les préoccupations plaidoyer du Rassemblement national pour la démocratie

13 juin 2016
Interview de Michel Adjaka sur le hold-up à la Fbf:La justice menace

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | | 7260
 
 
 

 

 

 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE