Accueil Politique Recrutement d’enseignants : les admis sont les plus méritants

Recrutement d’enseignants : les admis sont les plus méritants

1
PARTAGER

Le ministre de la fonction publique a tenu une conférence de presse ce lundi 09 janvier 2017 pour éclairer l’opinion publique nationale et internationale sur les différents processus du dernier concours de recrutement des 7.033 enseignants. Ladite conférence est organisée conjointement par le Prof Alphonse da Silva, Directeur de l’Office du Baccalauréat (DOB), le Prof Cakpo Mahougnon, Directeur des Examens et Concours (DEC), assistés de plusieurs autres cadres du ministère de la fonction publique. A travers cette tribune, les conférenciers entendent aussi mettre fin aux différentes fausses informations que distillent certaines langues, avec l’intention malsaine d’entacher le travail énorme qui a été fait durant tout le processus dudit concours.

 

 

Le ministre Adidjath Mathys, rappellera au début de la conférence de presse qu’elle vise essentiellement à faire toute la lumière sur le premier concours organisé par le gouvernement. «Rendre compte des tenants et aboutissants de ce concours organisé au profit du système éducatif. « Je crois savoir que les populations ont apprécié positivement le travail abattu lors de ce concours » a-t-elle fait savoir. De même, elle rassure qu’ « il n’y a aucun secret ». « Nous avons juste mis en œuvre un manuel de procédure de gestion des concours. Une nouvelle méthode qui est en vogue depuis Août 2016. Nous avons travaillé de commun accord avec les trois ordres de l’enseignement pour produire ce résultat » a souligné Mathys Adidjath. De plus, le ministre informe qu’ « il y a plusieurs réformes qui ont été mis en œuvre pour avoir ces résultats ». « Désormais, c’est le mérite qui sera pris en compte. Si vous remplissez les conditions, vous êtes méritants, vous avez toutes les chances de réussir » conclut-elle. A sa suite, le Directeur du recrutement des agents de l’État (DRAE), a rappelé les différentes étapes qui ont été en amont et en aval de ce premier concours de recrutement du gouvernement de la Rupture. « Le processus est sécurisé. Et de bout en bout, nous avons travaillé dans une transparence totale. Le manuel de procédure a été respecté au pied de la lettre. Il a saisi cette occasion pour notifier définitivement à ceux qui disent le contraire, que le ministère dispose bien d’un manuel de procédure pour l’organisation des concours. « Désormais quand on parle de rupture, il faut comprendre que seuls les méritants seront admissibles. Il y a des critères qu’il faut respecter, et nous seront très regardant là-dessus. Nous nous sommes sacrifiés pour respecter les étapes et travailler en 18 jours afin de proclamer les résultats à temps. Nous vous rassurons que tout a été fait de façon transparente » affirme avec insistance le DRAE. Pour sa part, Alphonse da Silva, le DOB assurera que l’institution dont il a la charge a été au cœur de l’organisation du concours. « Nous avions joué notre partition. Parce que l’enjeu était de taille. Les candidats qui ont été déclarés admissibles sont les plus méritants. Nous avons rompu cette année avec le système de quota. Cette fois-ci, il ne s’agit pas de quota des médiocres, mais des quotas des plus méritants » a laissé entendre Alphonse da Silva.

Méchac AHODI


pressej.info

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here