Recrudescence des accidents en fin d’année :l’UCTDB sensibilise les conducteurs de Porto-Novo...

Recrudescence des accidents en fin d’année :l’UCTDB sensibilise les conducteurs de Porto-Novo sur le code de conduite.

0
PARTAGER

A quelques semaines des fêtes de fin d’année, l’Union des conducteurs et  transporteurs démocratiques du Bénin(UCTDB) de Porto-Novo se préoccupe de la sécurité des passagers tant béninois qu’étrangers. Alfred Loko et ses pairs ont  entamé une vaste campagne de sensibilisation des conducteurs de véhicule de transport en commun sur les cinq gares routières de sa compétence que sont la gare routière de Pobè(Pobè la gare), Dangbéklounon, Adjarradocodji, Sts Pierre-Paul et de Ouando.

  

La  période de fin d’année rime souvent avec des cas d’accident à répétition sur nos routes. Pour ne pas donner raison à un certain préjugé faisant étant d’un certain dieu qui ferait son bilan à la fin de chaque année, les responsables des gares routières installées dans les départements de l’Ouémé et du Plateau se mettent en guerre contre le fléau. A travers des séances de sensibilisation sur tous les parkings de leur compétence, ils rappellent à l’ordre les contrevenants du code de conduite sur la voie publique. Après avoir fait le triste constat du bâillonnement des règles fondamentales de conduite sur les routes, ces responsables ont déploré l’excès de vitesse, la consommation de l’alcool et autres stupéfiants par certains conducteurs notamment ceux des minibus ; ils déplorent  également le chargement hors parc longtemps combattu, l’ absence des pneus secours, des extincteurs en cas d’incendie, le triangle pour signaler d’éventuel  stationnement des véhicules en panne, et l’inexistence  des pièces réglementaires des véhicules et la non-conformité des pièces des conducteurs. A en croire Alfred Loko, secrétaire administratif permanent de la gare routière de Pobè à Porto-Novo, l’initiative de contrôler les véhicules et les conducteurs, s’inscrit dans la droite ligne de protéger non seulement les passagers mais aussi ces chauffeurs qui souvent foulent au pied le code de conduite. La séance de sensibilisation de  ce mardi vient s’ajouter à celle tenue tous les lundis matin  pour renforcer les capacités professionnelles des conducteurs. ‘’Plus de conducteurs ivres ni saoul, plus de transvasement des passagers sur les routes, plus d’actes d’incivisme sur les routes et moins d’accident’’ a souhaité Alfred Loko. Venu assisté ses syndiqués de Porto-Novo, le président départemental de l’UCTDB, Léon Loko dira que plus d’une centaine de conducteurs sont déjà sensibilisés et la phase répressive débute de ce jour, 1er décembre 2016 jusqu’en fin janvier 2017. 

Charles HONVOH 


pressej.info

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE