Réconciliation Yayi-Talon : un remariage pour l’intérêt du Bénin ?

Réconciliation Yayi-Talon : un remariage pour l’intérêt du Bénin ?

0
PARTAGER

Un adage bien connu dit qu’en politique, il n’y a pas de guerre à l’infini. Les ennemis d’hier au gré des intérêts du moment peuvent devenir les amis d’aujourd’hui. Nous pouvons dire à l’aune des informations reçues de la Cote d’Ivoire hier, qu’une fois de plus, cet adage vient de se confirmer.

En effet, après le tête à tête du 06 Avril dernier entre le président sortant Boni Yayi et son successeur Patrice Talon, les deux hommes viennent une fois de se rencontrer pour un conclave sous les bons auspices des présidents Ouattara et Faure Gnassingbé du Togo.

Des déclarations finales de ces conclaves, il ressort que les deux ennemis d’hier se sont réconciliés pour l’intérêt du Bénin et pour la paix dans la sous- région comme l’atteste d’ailleurs les propos de l’ancien chef d’état Boni Yayi : « Il y avait cette complicité entre mon frère Patrice et moi. J’ai eu l’occasion d’appuyer mon frère dans sa mission qui est de faire du Bénin un pôle de croissance. Nous étions des amis et nous le demeurons dans l’intérêt du peuple béninois ».

En tout cas, le peuple béninois lui sait où se trouve son intérêt. Il sait qu’après dix ans de gabegie, de népotisme et tous les autres avatars du système de la refondation, son intérêt se trouve dans la reconstruction du pays par l’érection de nouveau fondement. Et le contexte qui est le nôtre aujourd’hui avec un pays déchiré ; aucune construction ne saurait être possible si l’on ne demande des comptes et des explications à des entrepreneurs du passé. Dans cette condition, toute complicité retrouvée entre deux amis n’est que du fantasme.

En tout état de cause, les propos du docteur Boni Yayi n’auront de sens que dans la mesure où c’est un engagement officiel et formel qu’il vient de prendre de laisser son successeur accomplir la mission pour laquelle il a été élu en s’abstenant de toute « intrigue politicienne »ou de toute manœuvre sur le terrain. C’est en effet seulement dans ce sens que ce remariage entre les deux hommes serait pour l’intérêt du peuple béninois.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE