Réconciliation Talon -Yayi à Abidjan : Les Béninois s’en foutent

Réconciliation Talon -Yayi à Abidjan : Les Béninois s’en foutent

0
PARTAGER

( Le gouvernement du nouveau départ a du travail à faire)

Pour des raisons liées à leur vieille amitié , le Président Patrice Talon et son successeur sont allés soi-disant se réconcilier à Abidjan. Apprenant la nouvelle, la plupart des Béninois préoccupés par l’état comateux du développement de leur pays , ont seulement pris acte.

Patrice Talon et Boni Yayi se sont réconciliés à Abidjan. Beaucoup de Béninois ont suivi cette rencontre à laquelle ont pris part les Présidents Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire et Faure Gnassingbé du Togo. Mais chose curieuse, ils en ont seulement pris acte puisque selon eux, les problèmes entre ces deux hommes ne les intéressent pas pour plusieurs raisons. Primo, Talon et Yayi sont de vieux amis. Ensuite, ils se connaissent mieux que quiconque. Par ailleurs, ce n’est pas à Abidjan qu’il faut aller se réconcilier alors qu’au Bénin on a des autorités religieuses, royales , sociopolitiques et parlementaires qui peuvent jouer aux médiateurs.

De même, au Bénin, tout le monde est d’avis pour dire qu’il n’y a pas la guerre, qu’il n’ y en aura pas puisque Dieu veille aux destinées de ce pays mondialement connu pour son historique conférence nationale de février 1990, le caractère génial , démocratique , discipliné et pacifique de son peuple. Pour terminer, une grande majorité a porté au pouvoir Patrice Talon pour effacer dix ans de Yayisme pour redonner au Bénin, une bonne gouvernance des affaires du pays, des réformes capitales pour asseoir sa démocratie malmenée et lui assurer un avenir radieux concernant son développement. Le gouvernement de la rupture a du pain sur la planche et déjà il a commencé par prendre des décisions fortement saluées telles que la suspension des concours à polémique, l’annulation de décrets bidons , etc.

Au lieu de poursuivre son travail , le gouvernement du nouveau départ se laisse distraire par Boni Yayi et cette affaire de rencontre de réconciliation qui ne concerne que deux personnes. Ce que ce veulent les Béninois, c’est la mise à exécution du programme de l’ancien candidat présidentiel qui se voulait le chantre de la rupture , du nouveau départ. Et puis comme nous l’a confié un vieux gendarme retraité, Yayi a passé le pouvoir sans être inquiété dans son pays en paix , diantre , pourquoi va-t-il négocier une réconciliation à Abidjan ?

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE