Récompense des militants UN à l’ère du Nouveau départ : Les «...

Récompense des militants UN à l’ère du Nouveau départ : Les « talonistes » du Plateau impatients (Idji désamorce la bombe)

0
PARTAGER

Les militants de l’Union fait la Nation du département du Plateau sont impatients de se voir récompenser pour leur participation à la victoire du candidat Patrice Talon à la présidentielle de mars 2016. Ils ont commencé par exprimer leur indignation à cet effet. Le sujet a fait le principal menu de la séance de travail qui a réuni les 52 élus communaux du département du Plateau le samedi 1er octobre 2016. Ces militants attendent d’être aussi promus par le régime de la rupture et du Nouveau départ. Dans leurs propos à cette séance, ils seraient considérés comme des ouvriers de 25ème heure dont la promotion devrait attendre. Pour eux, il n’y a pas de doute que ceux qui sont considérés comme de premiers militants sont déjà récompensés alors qu’ils ont aussi mouillé le maillot pour faire échec au candidat de la continuité.

En fait, ces militants UN du Plateau insinuent déjà des nominations sélectives et claniques. Une appréciation que ne partage pas le vice-président de l’Union fait la Nation. En effet, l’honorable Antoine Kolawolé Idji, à cette séance, a su trouver les mots justes pour leur faire comprendre la situation autrement. Le député a fait remarquer que le Président Talon est un homme de parole et de méthode et que rien ne se passe sans une consultation préalable des composantes de la coalition de la rupture donc de l’UN. Antoine Idji les a rassurés de ce que leurs nominations ne sauraient encore trop tarder. Pour le député, aucun chef d’Etat ne peut nommer tout le monde à la fois. Certains doivent passer après d’autres. Les uns et les autres, apparemment, ont sans doute compris le message. Puisqu’en prenant la parole, les élus communaux ont pris acte des explications de leur député et ont pris la décision de remobiliser les militants derrière le régime du Nouveau départ. Mais au-delà de cette séance, c’est un message fort lancé en direction du Chef de l’Etat.

Junior Fatongninougbo

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE