Réalisations pour 2017:Houngbédji met la pression sur Talon

Réalisations pour 2017:Houngbédji met la pression sur Talon

0
PARTAGER

Le discours prononcé par le président de l’Assemblée nationale, à l’occasion de l’ouverture de la session budgétaire, révèle combien de fois l’Institution parlementaire attend le gouvernement sur le plan de la résorption du déficit des infrastructures, de l’amélioration des services à l’endroit des pays de l’Hinterland, de l’amélioration du climat des affaires, de la meilleure redistribution des fruits des richesses produites par le pays.

Me Adrien Houngbédji estime qu’un budget de cette taille doit apporter beaucoup de réponses aux préoccupations actuelles des populations, des travailleurs, dont l’Assemblée nationale se réserve le droit d’être le porte-parole auprès du gouvernement. Le président de l’Assemblée nationale a aussi souligné la nécessité pour l’Exécutif de tenir compte des priorités budgétaires annoncées lors des débats d’orientation afin de réaliser les objectifs du développement durable. Au nombre des priorités budgétaires, le gouvernement a promis consacrer des ressources conséquentes, non seulement pour la diversification agricole, mais aussi pour l’émergence de nouvelles filières aussi mieux organisées que le coton. Il a plaidé pour que le combat contre la réduction de la pauvreté intègre réellement ces objectifs que s’est fixé le gouvernement de Patrice Talon.

FN

Appréciations de quelques députés

Mohamed Gibigayé, député Fcbe : « Il a relevé les points forts et les points faibles de nos activités »

« …C’est un discours dans lequel le président de l’Assemblée nationale a fait un bilan exhaustif de la production législative, un discours dans lequel il a relevé les points forts et les points faibles de nos activités dans la période de référence et un discours dans lequel il a rappelé les enjeux et les défis qui se dressent devant nous. Le président de l’Assemblée nationale n’a pas manqué de faire constater à l’assistance que le nombre de femmes députés que nous avons est largement en deçà de la moyenne au niveau mondial. Pendant que la moyenne mondiale est de 23%, nous sommes à 7 députés sur 83, soit une moyenne de moins de 9% de représentation féminine au niveau de l’Assemblée nationale. Comme il a eu à le dire, il nous revient de travailler pour que les femmes puissent s’intéresser de plus en plus à la politique… »

Benoît Dègla, député Fcbe : « Tous les jeudis seront consacrés aux questions d’actualité »

« …Comme vous l’avez entendu vous-mêmes, désormais tous les jeudis seront consacrés aux questions d’actualité. C’est la seule façon pour nous de savoir que les fonds qu’on met à la disposition du gouvernement sont bien gérés. Le président de l’Assemblée nationale a aussi parlé des défis qui nous attendent par rapport au projet de budget de l’Etat. Il a mis l’accent sur les difficultés actuelles qui sont celles du Bénin au regard de la récession économique au Nigeria. Nous avons voté des lois importantes au Parlement et l’une de ces lois est celle portant sur le partenariat public-privé. Nous pensons d’ailleurs qu’à travers cette loi, le gouvernement pourra bien relever le défi de la mobilisation des ressources… »

Propos recueillis par M.A.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE