Radicalisation de la fronde sociale : les paramédicaux durcissent le ton, la...

Radicalisation de la fronde sociale : les paramédicaux durcissent le ton, la grève passe à 72 heures, ce jour

1
PARTAGER

Les agents paramédicaux et administratifs réunis au sein de l’Intersyndicale de la santé ont décidé de passer à la vitesse supérieure. Ces derniers n’entendent plus baisser la garde pour la prise en compte de leurs revendications. Ainsi, la grève d’avertissement de 48 h déclenchée depuis deux semaines passe à compter de ce mardi 25 octobre 2016 à soixante douze heures par tacite reconduction face au mutisme du Gouvernement.

En effet, ces derniers réclament, entre autres, la rétrocession sans délai des défalcations opérées sur les salaires des agents du CNHU-HKM pour des faits de grève ; le paiement sans délai de salaires des agents contractuels recrutés en 2014, la signature du décret d’indemnité de logement ; le paiement de primes de risque, le paiement des rappels de primes de motivation. L’Intersyndicale reproche en outre au gouvernement de la rupture de l’avoir écarté des travaux de commission technique chargée des réformes dans le secteur de la santé. Selon le Coordonnateur de l’Intersyndicale, Julien Houssou, les nombreuses actions et démarches menées pour la prise en compte de leurs revendications sont restées sans suite. Par ailleurs, ils rendent le gouvernement entièrement responsable des déconvenues qui découleraient de son mutisme et de son entêtement.

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Les travailleurs béninois de tout secteur ont mouillé fortement le maillot pour faire venir le chantre de la rupture au pouvoir avec le coeur rempli d’espoir. Comment comprendre l’attitude surprenante des nouveaux gouvernants vis-à-vis des agents de santé? Vivement que le Gouvernement prenne de la hauteur pour régler surtout la question des primes spécifiques pour réparer l’injustice flagrante qui fâche et qu’un colm

LAISSER UN COMMENTAIRE