Protestation contre la mesure d’immatriculation des motos:Sacca Lafia saute le délai de...

Protestation contre la mesure d’immatriculation des motos:Sacca Lafia saute le délai de 30 jours

0
PARTAGER
 

Qui n’avance pas recule. Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia, l’a si bien compris qu’il ne s’est pas posé trop de questions avant de modifier une décision qu’il a prise deux jours plus tôt. Alors qu’il a rendu public un communiqué portant immatriculation des motos assorti d’un délai de 30 jours à compter du 14 juin 2016 pour les retardataires suivi de la phase de contrôle, il a dû faire abstraction du délai suite aux remous suscités par sa mesure.

La teneur du communiqué du ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique rendu public le 14 juin 2016 se présente comme suit : « Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique communique : Dans le cadre du renforcement des mesures de sécurité sur toute l’étendue du territoire national, il est demandé à tout motocycliste de faire immatriculer sa moto avant toute mise en circulation conformément au décret n° 2013-349 du 04 septembre 2013 portant réforme du système d’immatriculation et de ré immatriculation des véhicules en République du Bénin.
Une période de trente (30) jours est accordée aux retardataires à compter de la date de diffusion du présent communiqué pour se mettre en règle. Au terme de ce délai, les Forces de sécurité publiques seront instruites pour passer à la phase de contrôle et de vérification.

Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique rappelle que le défaut de plaque d’immatriculation est une contravention prévue et punie par des textes règlementaires toujours en vigueur. ». Depuis hier, ce texte est devenu caduc. Du moins le 2ème paragraphe. Il a été tout simplement supprimé. Le communiqué reste désormais muet sur le délai, mais invite toutefois, les motocyclistes à se mettre en règle. La nouvelle a été accueillie avec sourire au sein de l’opinion, car la mesure annoncée initialement avait provoqué un tollé général, laissant libre cours à toutes sortes de commentaires. Les langues les plus déliées ont accusé le régime de vouloir asphyxier le peuple par ces temps caractérisés par l’amenuisement du panier de la ménagère. D’aucuns y voyaient un prétexte qu’utiliseront les flics pour rançonner les usagers. La grogne s’est généralisée aussitôt dans le pays, mettant en relief les limites de la structure chargée d’immatriculer les motos de faire face aux nombreuses demandes. La preuve est que, les demandes de 2014 sont encore en cours de traitement. Qu’adviendra t-il, s’il est démontré que c’est l’Etat lui-même qui n’est pas prêt, pendant que les citoyens ont manifesté leur volonté de respecter la parole de l’autorité ? De nombreuses voix, tout en acceptant qu’il est de l’intérêt de tous de faire immatriculer les motos, fustigent non seulement la lenteur observée dans le processus de délivrance des plaques, mais aussi le délai jugé très court pour passer au contrôle. Si malgré tout ce qu’on entendu depuis qu’il a rendu public son communiqué, le ministre Sacca Lafia ne changeait pas de fusil d’épaule, il aurait ouvert la boîte de Pandore. Le désordre. En prétextant de l’insécurité grandissante, Sacca Lafia voudrait bien trouver un solide argument pour justifier une telle mesure, mais il s’est heurté à des réalités que le Gouvernement de la Rupture ne peut pas ignorer, au risque de se cogner la tête et de s’enfoncer.

FN


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Offre Spéciale Global Service plus

 
18 juin 2016
Remise en cause des décisions de justice : L’UNAMAB exige du gouvernement l’exécution de l’ordonnance n°76/PT-PN/2016

17 juin 2016
Réformes politiques et institutionnelles:Mandat unique, premier examen choc pour Talon

17 juin 2016
Conseil des ministres du 15 juin 2016:Voici les identités des nouveaux promus

17 juin 2016
Adoption de la loi sur la fraude douanière:Les inquiétudes de Louis Vlavonou

17 juin 2016
Dettes relatives aux obsèques de Mathieu Kérékou:Le député Koussonda demande des explications au gouvernement

17 juin 2016
Réformes politiques et institutionnelles au Bénin:Les propositions des dignitaires à Talon

16 juin 2016
Mouvement mercredi noir:Les initiateurs en panne d’inspiration

16 juin 2016
Haute Cour de Justice et crédibilité du Nouveau Départ

16 juin 2016
Point de presse du ministre d’Etat Pascal Koupaki au sujet du Conseil des ministres du 15 juin 2016 : 9 ambassades du Bénin bientôt fermées

16 juin 2016
Suite des travaux de maintenance préventive la Compagnie TCN au Nigéria : Le Bénin sans énergie électrique ce samedi

16 juin 2016
Campagne cotonnière 2016-2017 : Talon réalise une économie de plus de 40 milliards aux contribuables béninois

15 juin 2016
Vote d’une loi pour protéger les comptes dormants dans les banques:Rosine Soglo prévient ets’y oppose

15 juin 2016
Programme « Parakou eau 2045 » et équipements pour le Chd Borgou-Alibori:Gbadamassi alerte et interpelle le gouvernement

15 juin 2016
Conseil des ministres du 8 juin 2016:La Sonacop au scanner

15 juin 2016
Immatriculation des motos:La phase répressive démarre dans 30 jours

15 juin 2016
Présentation de lettres de créances au Chef de l’Etat:Patrice Talon accueille 8 nouveaux ambassadeurs

14 juin 2016
Absence d’une réelle opposition:Talon d’Achille du « Nouveau départ »

14 juin 2016
Non-exécution de la décision qui suspend le congrès électif de la Fbf:Les magistrats en Assemblée générale vendredi

13 juin 2016
Projet de réformes politiques et institutionnelles:Les préoccupations plaidoyer du Rassemblement national pour la démocratie

13 juin 2016
Interview de Michel Adjaka sur le hold-up à la Fbf:La justice menace

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | | 7260
 
 
 

 

 

 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE