Accueil Politique

Projet d’une marche de protestation cette semaine : Le Fsp annonce-t-il des moments durs pour Talon?

0
PARTAGER

Les membres du Front pour un sursaut patriotique (Fsp) battront le macadam  le jeudi prochain à Cotonou. Selon certains, c’est le début d’un engagement réel visant à mettre fin à la gestion décriée du président Patrice Talon.

A peine rentré d’un long séjour à l’extérieur, Patrice Talon devra gérer la fronde sociale qui se profile à l’horizon. En effet, le jeudi 22 juin 2017, le Front pour un sursaut patriotique (Fsp) projette une marche de protestation dans les rues de Cotonou. Il ne compte accorder aucun répit au Chef de l’Etat et à son  gouvernement. Lors d’une rencontre organisée vers la fin de la semaine écoulée, les membres du Fsp, ont précisé leur démarche. « C’est pour protester contre une gouvernance autocratique, clanique, d’impunité, de famine et de mépris du peuple que sur insistance des participants à la conférence publique du 16 juin 2017, le Front pour le sursaut patriotique appelle les travailleurs, les jeunes, les élèves et étudiants, les vendeurs et revendeuses des marchés et des rues, les artisans, les démocrates et patriotes à une marche pacifique à Cotonou le jeudi 22 juin 2017 de la Bourse du Travail à la place de l’Etoile Rouge », peut-on lire dans la déclaration ayant sanctionné leur rencontre. Selon les membres du Fsp, il est temps de mettre fin à la confiscation des libertés, à la désarticulation et de sabotage de l’Administration publique, à la destruction des activités de survie des pauvres et au« pillage et accaparement du patrimoine public». Le Fsp compte mobiliser tous les travailleurs. Après les sit-in et les conférences de presse, le Front a donc décidé d’investir la rue. Il veut faire davantage pression sur le président Patrice Talon dont la gestion est fortement critiquée. Plusieurs membres du Fsp confient que le Front fera désormais régulièrement recours à ce droit de manifester afin d’obliger les actuels gouvernants à enfin travailler pour le peuple. L’idée, c’est de les acculer pour qu’il abandonne la politique antisociale qui affame et appauvrit. Cette marche annoncée sera-t-elle le début de moments difficiles pour le régime de la Rupture? Quoiqu’il en soit Patrice Talon et ses collaborateurs multiplient les erreurs. Et les Béninois sont a priori prêts à exprimer leur ras-le-bol après seulement 14 mois de gestion. Mais il faudra également que le Fsp réussisse à réunir des citoyens déçus ou désillusionnés. Le jeudi prochain, le Front testerasûrement sa capacité de mobilisation.

M.M


Source : Matin Libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here