Projet de société de Patrice Talon:Henri Hessou vulgarise « Le Nouveau Départ »

Projet de société de Patrice Talon:Henri Hessou vulgarise « Le Nouveau Départ »

0
PARTAGER

L’écrivain et membre-fondateur de la Coalition « Nouveau Départ », Henri Dagbédji Hessou permet aux Béninois de mieux connaître et maîtriser « Le Nouveau Départ » de Patrice Talon. C’est à travers cette réflexion.

L’article 47 de la loi n°2013-06 portant code électoral en République du Bénin indique que ‘’la campagne électorale est l’ensemble des opérations de propagande précédant une élection et visant à amener les électeurs à soutenir les candidats en compétition. Elle est obligatoire pour tout candidat à une élection’’.
C’est dans cette perspective occurrente que s’inscrit notre démarche en faveur de la diffusion et de la lecture motivée du programme quinquennal de notre ami Patrice Athanase Guillaume Talon qui montre dans « Le Nouveau départ » qu’il épouse la même vision du développement de notre pays voire du continent africain que le Président Nicéphore Soglo (dans son programme intitulé Contrat de Renaissance, 1996) et qui sait que ‘’développer un pays, c’est d’abord et avant tout semer et faire germer l’espérance’’.
Il s’agira pour Patrice Talon, à la suite de Nicéphore Soglo et de Sourou Migan Apithy, d’un véritable travail non moins colossal de remise en ordre, de redressement national, de développement pour construire et reconstruire le Bénin du vrai renouveau pour une définitive renaissance. Au-delà de la société où il fera bon vivre, Patrice Talon veut s’engager pour une société où règne l’équité car et comme l’écrit Walter D. Wintle, « Si vous croyez que vous êtes inferieur, vous l’êtes.
Vous devez penser grand pour vous élever.
Vous devez avoir confiance en vous, avant même de gagner un prix.
La dure bataille de la vie,
Ce ne sont pas toujours les plus forts
Ni les plus rapides qui la gagnent.
Mais l’homme qui tôt ou tard remporte la victoire est celui qui pense qu’il en est capable ».
Patrice Athanase Guillaume Talon a donc besoin du soutien du peuple béninois et du suffrage des populations pour réaliser ce programme qui se démarque de ceux respectifs des autres candidats pour son originalité, son réalisme, son pragmatisme et la royale thérapie pour guérir les maux dont souffrent le Bénin et le continent africain. Car, à l’instar de Kwame N’Krumah, Patrice Talon signe loyalement la célèbre formule : l’Afrique aux Africains dans une parfaite unité pour son développement durable.
Mais quid en réalité du programme de Patrice Talon ?
« Notre pays va mal sur tous les plans. Cependant nous sommes capables de renverser cette tendance et de vaincre la fatalité. (…)
C’est fort de cette conviction que je soumets à votre attention les grandes lignes de mon programme pour le quinquennat 2016-2021 », déclare le candidat Patrice Talon pour ouvrir les premières pages du Nouveau Départ.
Subdivisé en trois principales parties, le projet de société de Patrice Talon se répartit en dix-neuf (19) points :
1. rétablir un Etat respectueux des principes de la démocratie ;
2. promouvoir une justice indépendante, efficace et accessible à tous ;
3. assurer la liberté et l’accès équitable de tous aux organes publics de presse ;
4. redynamiser et moderniser notre administration publique ;
5. renforcer la protection des biens et des personnes ;
6. faire de notre diplomatie un véritable instrument au service du développement ;
7. protéger les plus démunis et réduire la précarité ;
8. réorganiser notre système de santé pour une couverture sanitaire plus efficace ;
9. reconstruire le système éducatif en phase avec nos ambitions économiques ;
10. améliorer le bien-être de tous et préserver l’environnement ;
11. faire du sport un véritable outil de développement humain, social et économique ;
12. mettre en place une réelle politique de soutien aux vocations et talents artistiques ;
13. investir pour une agriculture de grande envergure ;
14. accompagner, former et professionnaliser nos artisans ;
15. accélérer l’intégration sous-régionale et promouvoir l’industrie de transformation ;
16. faire du tourisme une filière de développement économique créateur de richesse et d’emplois ;
17. mobiliser de manière stratégique les ressources financières nécessaires ;
18. faire de la fiscalité un véritable outil d’impulsion du dynamisme économique ;
19. utiliser les Tic comme catalyseur de dynamisme économique et de modernisation.
D’une manière générale, il est écrit et prescrit dans ‘’Ensemble pour le Nouveau Départ’’ que « le mandat présidentiel 2016-2021 devra être un mandat de rupture, de transition, de relance économique et de réformes politiques afin d’impulser une nouvelle dynamique dans le pays ».
Illustré de façon pertinente et équilibrée, le document, formaté 21 X 12 cm en une quarantaine de pages quadri chromées étalées en paysage, s’appuie sur les trois parties sur des projets relatifs aux reformes politiques, à l’Administration judiciaire, aux médias, à l’Administration publique, à la sécurité et à la défense, à la diplomatie et à la Coopération internationale, à la protection civile, à la Santé, à l’Education, à l’environnement et à l’aménagement du territoire, aux sports, à l’Art et à la Culture, à l’agriculture, à l’Artisanat, au commerce et à l’industrie, au tourisme, au financement du Programme et autres aménagements fiscaux, aux Technologies de l’Information et de la Communication.
L’originalité de la méthodologie utilisée par Patrice Talon réside dans la synergie établie formellement et strictement de page en page entre le diagnostic et les mesures clés dans le cadre de la déclinaison heureuse des divers objectifs contenus dans le programme.
Par ses innovations, la vision de Patrice Talon extirpe le Bénin des sentiers battus de la bureaucratie et du populisme.
Ainsi par exemples de la création :
1. de l’Agence nationale de la gestion de la médecine hospitalière ;
2. de l’Agence nationale de la gestion de la santé primaire ;
3. de l’Agence de contrôle qualité des pratiques de la santé ;
4. de la Zone franche du savoir et de l’innovation ;
5. de l’Agence pour la qualité et l’évaluation ;
6. de la Direction de la formation et de la qualité ;
7. du Conseil national de l’éducation ;
8. de l’Ecole dédiée exclusivement à la formation des magistrats ;
9. de l’Agence pour l’aménagement du territoire ;
10. de la Signature de contrats Etat-Communes pour l’aménagement du territoire ;
11. du Fonds Autonome de développement Communal en remplacement du Fadec ;
12. d’Ecoles supérieures de sport en franchise fiscale ;
13. de Centres de formations pluridisciplinaires pour les vocations et talents ainsi que pour les artistes confirmés ;
14. de l’Agence de développement agricole constituée d’experts nationaux et internationaux pour la définition et la mise en œuvre rapide de programmes ambitieux par filières et par région.
15. De six pôles régionaux de développement agricole à travers la maitrise de cinq (5) filières agricoles phares que constituent le coton, le maïs, le riz, l’ananas et l’anacarde ;
16. de Centres de formation professionnelle du personnel du secteur touristique ;
17. d’Arènes dans les régions pour des parades publiques et pour l’expression de l’Art et de la Culture Vodoun ;
18. du Festival Vodoun à caractère international.
Mais comment assurer le financement pratique de ce programme à travers ces belles propositions de projets ?
Le candidat Patrice Talon rassure le peuple en ces termes :
« Notre modèle de développement économique est basé sur la rigueur de la gouvernance et le partenariat public-privé. L’Etat s’emploiera donc désormais à utiliser son potentiel comme un levier pour la mobilisation par le secteur privé des ressources financières nécessaires aux investissements pertinents ».
On note qu’il sera procédé au début du quinquennat unique de Patrice Talon, à la mobilisation rapide de ressources financières pour réduire la dette extérieure et réaliser les investissements d’extrême urgence qui sont des mesures contribuant à accroitre le pouvoir d’achat, favoriser l’auto-emploi des jeunes et dynamiser l’entreprenariat au Bénin.
« Pris individuellement, assure le candidat, les Béninois sont remplis de talents et de dynamisme »
Par là, Patrice Talon voudrait s’entourer par une équipe de dirigeants bien inspirés et compétents c’est-à-dire de mettre en œuvre avec succès, un programme de relance rapide de notre développement dans un environnement apaisé, de démocratie et de liberté.

Henri Dagbédji Hessou

(Ecrivain et Membre-fondateur de la Coalition Nouveau Départ)

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE