Processus de destitution du maire de Parakou : Les parties en conflit...

Processus de destitution du maire de Parakou : Les parties en conflit devant le conseil départemental de concertation hier

1
PARTAGER

Après la France où le concours de François Hollande a été sollicité pour corriger le déficit de compétences qu’a le Bénin dans certains secteurs, le Nigeria, le Kenya et le Rwanda, le Président Patrice Talon a mis le cap sur l’Empire du milieu (La Chine). Il y est attendu ce jour par son homologue Xi Jinping. Objectif, fouetter les relations de coopération entre les deux pays pour une augmentation du volume des investissements chinois au Bénin.

Le Chef de l’Etat, le Président Patrice Talon a compris. Il ne pourra pas compter uniquement sur les ressources intérieures pour financer les nombreux projets de développement inscrits dans son programme d’actions. Depuis quelques semaines, il a opté pour la mobilisation des ressources extérieures. Les nombreuses sorties qu’il a effectuées à l’extérieur du pays ces derniers temps s’inscrivent dans ce cadre. Après avoir pris part au Kenya aux travaux de l’édition 2016 de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (TICAD IV), le Président Patrice Talon a séjourné du 29 au 30 août au pays de Paul Kagamé. Ce fut d’ailleurs pour lui une sortie fructueuse. Les échanges entre son homologue Rwandais et lui se sont achevés sur un accord de coopération multisectorielle qui permettra de développer très rapidement des actions conjointes pour :
- lancer le premier vol de la compagnie rwandaise qui desservira désormais le Bénin,
- exploiter un agrément de coopération technique entre le Rwanda Development Board et l’unité qui, au sein de la Présidence de la République du Bénin, accompagne la mise en place des diverses agences, notamment dans le numérique,
- travailler en commun en matière de gouvernance locale, d’éducation…
Comme si cela ne suffisait pas, le Président patrice Talon s’est depuis hier envolé pour la Chine. Selon des sources diplomatiques, il est attendu ce jour mardi 6 septembre 2016 à Beijing par les autorités chinoises. Les mêmes sources indiquent que le Président Patrice Talon sera reçu par le N°1 Chinois Xi Jinping avec qui, il sera question du renforcement des relations de coopération bilatérale entre l’Empire du milieu et le Bénin. Plusieurs accords portant sur plusieurs milliards de F Cfa sont annoncés pour être signés. Il est aussi prévu plusieurs rencontres entre le Chef de l’Etat béninois et plusieurs hommes d’affaires Chinois. Bien qu’il soit déjà rappelé, l’actuel Ambassadeur du Bénin près la Chine, M. Jean-Claude Sèdozan Apithy a mis du cœur à la préparation de cette visite.

Une excellence relation Sino-béninoise
Malgré la distance et la barrière linguistique qui séparent les deux pays, la Chine et le Bénin entretiennent depuis des années de très bonnes relations de coopération dans plusieurs domaines. Rétablie en 1972, cette coopération a déjà à son actif de nombreuses réalisations qui font le bonheur des populations béninoises dans les secteurs de la gouvernance, de l’agriculture, de la santé, de la télécommunication, des services, du commerce, de l’industrie, du renforcement des capacités des ressources humaines…En 2004, la Chine a exporté vers le Bénin pour un montant de 303 millions de dollars US dont 242 millions de réexportation. Quant à l’importation chinoise en provenance du Bénin, elle dépasse 110 millions de dollars US. Et c’est la vente du coton qui a permis au Bénin de réaliser un tel chiffre. L’augmentation des exportations béninoises vers la Chine s’est faite de manière très rapide en l’espace de deux ans. En 2002, les statistiques indiquaient 17 millions de dollars d’exportation du Bénin vers la Chine.

Affissou Anonrin

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE