Processus de destitution à Djidja:Le maire Avimadjènon sommé de convoquer les conseillers

Processus de destitution à Djidja:Le maire Avimadjènon sommé de convoquer les conseillers

0
PARTAGER

Le processus de destitution du maire de Djidja aborde sa dernière ligne droite. En effet, à travers une correspondance en date du mercredi 05 octobre 2016, le préfet du Zou, Firmin Aimé Kouton a sommé le maire Placide Kokou Avimadjènon de convoquer en « urgence » la session extraordinaire devant connaître de sa destitution.

Cette note de l’autorité de tutelle vient éclaircir l’horizon. Elle tend à convaincre les quinze conseillers dissidents de ce que le préfet n’était pas de mèche avec le maire. Ce préalable étant déblayé, la seule chose qui reste pour l’autorité communale, c’est de convoquer les conseillers pour le lundi prochain au plus tard. Passer ce délai, le préfet Firmin Aimé Kouton se verra dans l’obligation de prendre ses responsabilité en se substituant au maire pour convoquer la session extraordinaire. Longtemps secoué par une crise, le conseil communal de Djidja va retrouver bientôt sa sérénité. Mais en attendant, c’est le branle-bas au sein des dissidents. Au lendemain de cette nouvelle, les conseillers frondeurs ont tenu une réunion à huis-clos pour échanger sur la note du préfet et définir la conduite à tenir. A l’issue de la réunion secrète, le mot d’ordre des conseillers protestataires est de retirer leur confiance au maire Placide Kokou Avimadjènon.

Zéphirin Toasségnitché
(Br Zou-Collines)

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE