Probité du candidat pour un Bénin Gagnant: Lionel Zinsou ne traine pas...

Probité du candidat pour un Bénin Gagnant: Lionel Zinsou ne traine pas de casseroles

0
PARTAGER

Premier sur la liste au regard des grandes tendances publiées en début de semaine par la Commission électorale nationale autonome (Cena), Lionel Zinsou a l’avantage d’être un homme exempt de toutes accusations antérieures au Bénin. C’est l’homme neuf dont rêvent aujourd’hui, sans doute, beaucoup de Béninois, pour une meilleure gestion des affaires de l’Etat. Lionel Zinsou ne traine pas de casseroles. Il n’a pas de cadavres dans les placards. Il n’a jamais détourné de l’argent du contribuable. Il n’a jamais été cité en justice. C’est un homme neuf pour des méthodes de gouvernance saines.
Les grands axes de son projet de société en disent d’ailleurs longs : continuer et améliorer voire approfondir les actions entreprises (agrandir les espaces ouverts, ouvrir de nouveaux champs) sous le régime Boni Yayi, faire des réformes de gouvernance économique, sociale, créer une union plus large pour un Gouvernement de coalition, d’unité nationale pour se donner les moyens d’opérer des réformes consensuelles. C’est aussi un projet de société du quinquennat qui est consensuel, pour cet homme qui se veut un candidat de consensus et non de dissension.
Si par ailleurs, Lionel Zinsou se réjouit de ce qu’ il y a plus d’écoles, de centres de santé, de routes… qu’en 1960, 1990, 2000, reconnaissant ainsi les efforts du consensus dans ces domaines par le régime sortant, efforts qu’il défend et assume, il pense qu’il faut accélérer les réformes et non les ralentir : il faut de l’électricité pour toutes les familles, les écoles, les ménages, promouvoir la bonne gouvernance, lutter contre la corruption et l’impunité…« Si nous voulons un Bénin gagnant, il faut améliorer les efforts déjà consentis », insiste Lionel Zinsou, le présidentiable qualifié de « symbole de la paix et de l’unité nationale ». Le thème central de la campagne électorale qu’il a menée était : L’amour du Bénin. « Sans l’amour et la tolérance, il n’y a pas de développement », souligne-t-il.
Lionel Zinsou a fait son «devoir» de citoyen béninois avec la création de la Fondation Zinsou pour promouvoir la destination Bénin. Depuis 12 ans, il investit dans la culture, l’éducation, le social… 500 mille enfants visitent les bibliothèques construites. La Fondation Zinsou est un fragment de l’image du Bénin. Lionel Zinsou a ainsi donné la preuve qu’il aime son pays, le Bénin
Lionel Zinsou n’achète pas et ne paye pas les gens. Il a une vision claire et des ambitions nobles pour le Bénin qu’il défend et défendra davantage sur le terrain lors de la campagne électorale. Il entend impliquer les communes dans la résolution de la question du chômage des jeunes. Il veut mettre fin au bradage des produits agricoles en créant une banque agricole et en promouvant davantage la microfinance rurale. Il estime qu’avec le développement et la croissance, on va créer plus d’emploi pour les jeunes. Sa priorité reste l’emploi des jeunes. Un vrai effort de solidarité nationale sera fait pour créer des emplois utiles.

Wandji A.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE