Présidentielles du 06 mars 2016 : Quatre maires du Couffo rejoignent Talon...

Présidentielles du 06 mars 2016 : Quatre maires du Couffo rejoignent Talon (Une plate-forme électorale mise en place)

0
PARTAGER

La salle de réunion de l’hôtel Yésu Lémé de Klouékanmè n’a pas pu contenir la foule qui y a afflué hier, jeudi 18 février 2016, pour la sortie médiatique des maires de Klouékanmè, de Lalo, de Toviklin, de Dogbo, du deuxième adjoint au maire de Djakotomey et le conseiller communal d’Aplahoué, Richard Allossohoun, de l’ancienne Directrice du Cncb, Mme Diane Tossa et de 34 autres élus communaux venus des 06 communes sans oublier la forte présence des sages et notables du Couffo. Ils ont été soutenus par l’honorable Dakpè Sossou.
La sortie médiatique de la coalition des maires et conseillers communales du Couffo qui s’est tenue ce jeudi 18 février 2016 à Klouékanmè a servi en même temps de tremplin à l’installation de la plate-forme de campagne pour la course à la présidence du candidat Patrice Talon. C’est le maire de la commune hôte, Christophe Mègbédji qui après ses mots de bienvenue, a énuméré les raisons qui sous-tendent ce géant bloc fait autour de la candidature «du candidat des candidats». Entre autres mobiles ayant poussé au choix de Patrice Talon par ces leaders on retient : le projet de société de ce dernier qui prend en compte tous les secteurs de développement centré sur l’agriculture, l’indépendance des institutions de la République et autres. Il a aussi évoqué le rôle combien crucial joué par Patrice Talon dans l’élection du président de l’Assemblée nationale. On retient des propos du doyen des maires du Couffo qu’il n’y a meilleur candidat en route pour la Marina que Patrice Talon.
Le conseiller communal de la commune d’Aplahoué, Richard Allossohoun, en abondant dans le même sens, a fait remarquer le caractère effacé, d’homme humble et patriote de Talon. Ce dernier est revenu sur son projet de société qui vise à enrayé le cancer qui ronge notre démocratie, notamment la durée du mandat présidentiel qui ne sera plus désormais renouvelable afin d’éviter la monopolisation du pouvoir d’Etat dans les mains d’un seul individu pendant plus d’un quinquennat.
Le deuxième adjoint au maire de Djakotomey, Benoit Assogba, a énuméré les motivations qui sont à la base de son soutien à Talon. Il a convié les siens à s’unir derrière cet homme pragmatique qui est soucieux du développement du Bénin. Le maire de Dogbo, Vincent Akakpo, ayant soutenu les propos de ses prédécesseurs, a mentionné qu’ils ont reçu l’aval de leur doyen, le Président Bruno Amoussou et invite les siens au courage face aux menaces d’intimidation venant des camps adverses.
Le maire de Lalo, William Fangbédji, est revenu sur la grande question des cartes d’électeurs en conviant les populations à faire feu de tout bois pour les retirer ou utiliser les anciennes lorsque va se poser le problème du retrait des nouvelles.
Le maire de Toviklin, Rigobert Tozo, a souligné la marginalisation des communes du Couffo qui n’ont bénéficié depuis toujours que des miettes qui tombent de la table. Cette marginalisation sera bientôt conjuguée au passé avec la venue du «meilleur des candidats» à la tête du Bénin.
L’ex Directrice générale du Conseil national des chargeurs du Bénin, Mme Marie Diane Tossa, a appelé à une forte mobilisation des femmes du Couffo pour élire Patrice Talon, le seul candidat capable de renverser la tendance en sortant les jeunes du chômage et du sous-emploi et œuvrer pour une réelle émancipation des femmes.
L’Honorable Dakpè Sossou, député à l’Assemblée Nationale, a salué le courage tant convoité de part et d’autres des fils et filles du Couffo. Il les a invités à resserrer les rangs afin de porter au pinacle Patrice Talon qui seul pourra prendre les destinées du Bénin.
Oswald Homéki, superviseur départemental du Couffo pour le candidat Talon a remercié le parterre très achalandé et unis pour une cause noble qui augure d’une réussite très certaine. Ensuite, les têtes couronnées, sages et notables du Couffo ont prié pour la victoire du candidat de la rupture. Il faut noter que courant cette conférence de presse l’artiste Alevi a agrémenté l’événement, de par sa douce prestation.

Bienvenu Ehou (Mono/Couffo)

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE