Présidentielle du 6 mars 2016 : Aké Natondé, un candidat d’audience

Présidentielle du 6 mars 2016 : Aké Natondé, un candidat d’audience

0
PARTAGER

Dans la course à la magistrature suprême le 6 mars 2016, Aké Natondé continue sa marche ascendante sur « le Chemin du Bénin ». Avec un travail méticuleux, les militants des partis politiques, des mouvements de jeunesse et des femmes qui portent sa candidature et qui soutiennent son projet de société s’activent véritablement sur le terrain pour lui garantir la victoire.

S’il y a quelque chose de bien à retenir chez ce candidat, à la différence de tous les autres, c’est que Aké Natondé a été, non seulement le premier à publier son projet de société depuis le 29 août 2015, mais aussi il est le seul à l’avoir fait avant de déclarer sa candidature le 19 décembre 2015. Cela dénote du sens d’organisation et de lucidité qui caractérise la coalition « le chemin du Bénin ». Et c’est fort de cela qu’il faut noter les actions d’envergure et les dispositions pratiques déjà bouclées pour entamer une campagne électorale avec beaucoup d’entrain qui sera couronnée de succès à coup sûr. La preuve, Aké Natondé fait partie des rares candidats qui disposent aujourd’hui d’une assise nationale. Avec à la clé, près de 100 sièges de campagne couvrant l’ensemble des 77 Communes du Bénin, y compris les villages et quartiers de ville, il y a de quoi à s’attendre vraiment à une campagne électorale d’envergure nationale au niveau de la coalition « le Chemin du Bénin ». La présence du candidat dans tous les coins et recoins du Bénin dénote de sa proximité avec les populations, en général, et des couches vulnérables, en particulier. Les directions de campagne déjà outillées et aguerries auront à creuser, fouiller et bêcher pour ne laisser nulle place aux concurrents politiques, convaincus de ce que le projet de société du candidat Aké Natondé répond le mieux aux aspirations du peuple béninois, notamment des couches vulnérables telles que les jeunes, les femmes et les personnes handicapées.

AT

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE