Présidentielle du 06 mars 2016:Talon, le candidat du peuple

Présidentielle du 06 mars 2016:Talon, le candidat du peuple

0
PARTAGER

Le candidat de la rupture est en passe de prendre rendez-vous avec l’histoire au palais de la République. Patrice Talon a brillé dans les urnes au point de s’imposer comme l’homme de la situation. Malgré les actes d’intimidation, la provocation et la campagne de sabotage orchestrée par le pouvoir cauri, la figure emblématique du « Nouveau départ » a déjà pris date.

Après une campagne électorale impressionnante, Patrice Talon attend légitimement le couronnement. Les tendances provisoires le placent, au pire des cas, au second tour. Car, ce compétiteur né, ancien sponsor de la politique, a pris une sérieuse avance, selon des chiffres publiés. Talon, le candidat de l’espoir, devrait succéder à Boni Yayi et remettre le pays à flot.

La montée en puissance de cet homme extraordinaire n’est pas le fruit du hasard. Talon est le produit de la vertu et de l’incarnation de la raison. Fin stratège, sa méthode s’est révélée très efficace dans un contexte politique dominé par la grande incertitude. Talon est apparu comme le candidat du peuple. Il a su susciter une incroyable adhésion populaire à sa candidature en projetant une bonne image, celle d’un homme d’Etat. Talon a utilisé les fibres de l’honneur, du patriotisme et de l’élégance pour prendre le large dans une compétition présidentielle très disputée.

Le projet de société du candidat de la rupture est le reflet des attentes du peuple. Construit avec une évidente rationalité, le programme du « Nouveau départ » a séduit les électeurs. Avec l’avenir de la nation au cœur du projet, Talon s’est ouvert un boulevard pour la présidence. Son discours colle à la conjoncture politique et traduit sa capacité à être au gouvernail de la République.
Talon jouit d’une extraordinaire popularité d’où il tire une notoriété qui fait de lui l’homme des défis. Talon est taillé pour la présidence de la République. Il est potentiellement le futur locataire de la Marina. Un homme au destin singulier. La présidentielle du dimanche 6 mars valide la force d’un candidat qui a décidé à lui tout seul de changer positivement le cours des évènements et de se hisser au sommet.
Seul Talon était capable de barrer la voie à « la continuité » et de semer l’alternance. Il a justifié cette force divine qui le meut et le condamne à la gloire. Avec la bénédiction d’un peuple enthousiaste, Talon a déjà un pied à la Marina.

Abdourhamane Touré

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE