Présidentielle du 06 mars 2016 : Tournée réussie de Ajavon dans l’Atacora...

Présidentielle du 06 mars 2016 : Tournée réussie de Ajavon dans l’Atacora et la Donga

0
PARTAGER

Le candidat à la présidentielle du 06 mars prochain, Sébastien Ajavon a, au cours de la semaine écoulée,fait une tournée dans les départements de l’Atacora et la Donga. Il était l’hôte des populations de Kouandé, Ouassa Péhounco, Kérou, Boukoumbé, Cobly, Natitingou, Djougou et Ouaké. Répondant au profil de l’homme qui peut avoir la destinée du Bénin en main, ces populations l’ont toutes rassuré d’une victoire écrasante au soir du scrutin du 06 mars.

C’est une tournée qui a approuvé que Sébastien Germain Ajavon est le candidat du peuple. Dans les départements de l’Atacora et la Donga, le candidat est rassuré du K.O par les populations. A Kouandé le 08 février dernier, c’était le roi Bagana Sorou 2 qui lui a dit tout son satisfécit de le voir dans sa Cour. « Je suis heureux de vous recevoir. J’ai vu Abdoulaye Gounou et ma fille Mamata Bako Djaouga. Abdoulaye Gounou ne viendra jamais nous montrer une fausse piste. Je vous considère comme un fils de Kouandé », a dit le roi. Plus de 8.000 personnes réunies au Stade de Kouandé, ont approuvé au candidat leur attachement. A en croire l’honorable Rachidi Gbadamassi, l’heure de développement des 2kp a sonné, donc le projet de société de Ajavon est le seul promettant l’équilibre régional en matière de développement. Pour le maire de Kouandé, Daba Chabi Idrissoua notifié que suite à une large consultation, les 2KP ont décidé de soutenir le candidat Sébastien Ajavon. « Nous nous rendons compte de jour en jour que le choix que nous avons opéré est le meilleur » a-t-il poursuivi. Quant à l’ancienne ministre Mamata Bako Idrissou, c’est Ajavon qui va essuyer les larmes des habitants de Kouandé. « Vous aurez à faire à quelqu’un qui ne parle pas beaucoup mais qui pose des actes. Je ferai en 5 ans ce que les autres ont fait en 20 ans. Sachez que nous allons prioriser Kouandé. Nous allons tout faire pour désenclaver Kouandé et les 2 KP », a promis Sébastien Germain Ajavon. A Oussa Péhounco, c’était une foule en liesse qui avait accueilli le candidat au stade. Le président du comité d’organisation Alidou Banna s’adressant au candidat, a souligné que la coalition des forces politiques soutenant sa candidature s’engage à œuvrer pour qu’il accède à la magistrature suprême. De côté de Rachidi Gbadamassi, Sébastien Ajavon est venu pour libérer la population de l’esclavage politique et d’injustice sociale. Ce dernier même a précisé qu’il est venu pour tout constater à Péhounco. Il a, par la suite, décliné les points focaux de son projet de société. L’étape de Kérou a aussi connu une mobilisation inédite. Il urge de signaler que le candidat a signé avec ses partenaires un accord de développement qui recense les préoccupations propres aux milieux et un plan d’exécution de plusieurs projets de développement.

Boukoumbé, Cobly, Natitingou… aussi tous acquis à la cause de Ajavon
Le mardi 09 février dernier, c’est Boukoumbé et autres localités qu’a parcourus Sébastien Ajavon. La ferveur a été la même. L’élu communal, Jacob Ganaba l’a rassuré et a promis un carton rouge à toute autre personne. Le souci ne trouvait pas au côté des enseignants. Car ils ont pris l’engagement de battre la campagne pour le présidentiable. De même, les femmes se trouvent dans ce schéma de soutien ferme à l’homme. A Cobly, les populations ont trouvé de réalismes dans le projet de société qu’a présenté le candidat. Pour elles, c’est une panacée aux maux qui minent le développement réel de leur milieu. L’honorable Rachidi Gbadamassi a, à l’étape de Natitingou, invité les populations à aller chercher leurs cartes d’électeur. Pour lui, Natitingou est partant pour faire le K.O avec Sébastien Ajavon. Celui-ci n’a pas manqué de promettre aux jeunes la renaissance du football et bien d’autres choses.Enfin, le candidat s’est rassuré de la forte mobilisation des populations. Le député Abdoulaye Gounou les a exhortées à porter la candidature de l’homme dans un élan de solidarité. « A voir toute cette mobilisation, je me dis que Djougou doit me faire un bon K.O », a conclu le candidat.

Joseph-Martin Hounkpè

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE