Présidentielle de mars prochain : Bio Tchané reçu en pompe à Parakou

Présidentielle de mars prochain : Bio Tchané reçu en pompe à Parakou

0
PARTAGER

Le candidat Abdoulaye Bio Tchané de l’Alliance pour un Bénin triomphant (Abt) a pu démarrer sa campagne sans aucune difficulté ni entrave ce lundi à Parakou. Les populations de la cité des Kobourou ont réservé un accueil plus que fraternel à Abdoulaye Bio Tchané. « Il est né ici et a fait ses études ici et en France. Il a travaillé ici, à Dakar au Sénégal et ailleurs aux États-Unis. C’est un homme pétri de culture et d’expériences », a dit un des responsables de la cellule de coordination de l’Alliance Abt avant d’ajouter : « C’est lui qu’il nous faut pour diriger ce pays. Si vous voulez que notre pays retrouve la voie du développement, redonne confiance aux jeunes et femmes, votez Abdoulaye Bio Tchané le 6 mars prochain ». Prenant la parole, le leaders de Taba Titaba a dévoilé son projet de société prévoyant de l’emploi pour les jeunes, l’amélioration des conditions de vie des femmes, la modernisation de l’agriculture, l’eau et l’électricité pour tous et de profondes réformes dans le domaine de la gestion des affaires publiques, les infrastructures, la gestion des communes… Il s’agit d’un projet ambitieux permettant au pays de prendre son envol dans les cinq ans à venir. « Vous êtes notre candidat, et personne ne pourra nous imposer un autre qui ne soit de notre choix », déclare une vieille presque en larmes. « Dites à Abdoulaye de ne pas se gêner, il est notre candidat naturel. C’est lui qui sera le prochain président du Bénin », affirme-t-elle. Célestine Zanou, sa directrice de campagne, était toute reluisante de bonheur. Elle vient de renouer avec les électeurs. Justifiant la coalition Abdoulaye Bio Tchané, ancien ministre de l’économie et des finances, Célestine Zanou, ancienne directrice de cabinet, tous deux anciens collaborateurs du général président Mathieu Kérékou, Mme Zanou affirme : « Avec nous, le Bénin gagne en expérience, nous sommes la lumière et nous n’aurons plus à chercher la lumière ».
La rédaction

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE