Présidentielle de mars 2016:L’ambitieux programme de Abt pour les femmes béninoises

Présidentielle de mars 2016:L’ambitieux programme de Abt pour les femmes béninoises

0
PARTAGER

Considéré comme le plus ambitieux des projets de société, « Mon Contrat Social » de Abdoulaye Bio Tchané place les femmes au cœur du Bénin uni et triomphant, dont il rêve. Du renforcement des politiques de gratuité à une plus grande représentativité des femmes dans les cercles de prise de décision, sans oublier une réforme des microcrédits aux plus pauvres, Abt a tout prévu pour l’autonomisation des femmes.

Abdoulaye Bio Tchané n’a pas attendu devenir président de la République pour s’investir dans l’autonomisation de la femme béninoise. Déjà en 2000, alors qu’il était ministre de l’économie et des finances, il a créé, l’Ong Donga Women, une institution de microfinance. En 15 ans, elle a réussi à sortir de la précarité plus de 60.000 femmes. L’ancien président de la Boad a multiplié avec la même initiative à Pahou dans la Commune de Ouidah et à Lokossa. Autant de preuves qui attestent que le mieux- être des femmes est un pilier essentiel de la vision du président Abt pour le Bénin. Le candidat à la présidentielle en a logiquement fait un axe prioritaire de son projet de société. Plusieurs politiques phares sont élaborées, et Abt est prêt à les mettre en application dès le 6 avril 2016.

Les microcrédits aux plus pauvres passent à 200. 000 FCfa

Reconnus universellement comme un moteur de développement, les microcrédits ont réussi à vaincre la pauvreté dans beaucoup de pays. Mais malheureusement au Bénin, les résultats escomptés ne sont pas à la hauteur des attentes, à cause d’une part de la faiblesse des montants alloués aux femmes et du manque d’encadrement et de suivi des bénéficiaires et d’autre part de la grande politisation qui l’entoure. Pour rompre avec ce cercle vicieux, Abdoulaye Bio Tchané propose de réformer le secteur des microcrédits au Bénin, en portant à 100 milliards, sur cinq ans, la contribution du budget national. Dans les détails, les prêts individuels vont passer de 50.000 à 200.000 et les coopératives recevront jusqu’à 2 millions de francs CFA. Ces coopératives seront aussi appuyées en équipements de transformation des produits agricoles. Ce programme qui va impacter 100 000 femmes par coopérative sera financé à hauteur de 75 milliards de FCfa. Non seulement, Abdoulaye Bio Tchané va rehausser le plafond des microcrédits, mais aussi il prévoit un encadrement rigoureux et un suivi sans faille pour une utilisation rationnelle des fonds mises à leur disposition.

L’éducation des filles, une priorité pour Abt

Si les microcrédits concourent largement à l’autonomisation des femmes, Abdoulaye Bio Tchané est conscient qu’ils ne sont pas une panacée. Ils méritent d’être renforcés par un paquet d’autres mesures pour parvenir à l’autonomisation tant souhaitée. Ainsi, le président de l’alliance Abt va énormément investir dans l’éducation des filles pour réduire les inégalités dont elles sont victimes dans la société. De plus, Abt propose de garder et de renforcer toutes les mesures de gratuité en cours en ce moment au Bénin. Que ce soit les frais d’écolage, la gratuité de la césarienne et des soins de santé aux enfants de moins de cinq ans, l’ancien Directeur-Afrique du Fonds Monétaire International compte les améliorer. Dans le même temps, il veut rallonger les congés de maternité de 14 à 16 semaines.

Les femmes au cœur des cercles de décisions

40% au moins des membres du gouvernement de Abdoulaye Bio Tchané seront des femmes. C’est un engagement fort du candidat qui est conscient que le Bénin regorge de femmes capables de contribuer à son développement. Avec lui, l’approche genre deviendra une réalité. Ses anciens collaborateurs du ministère des finances, du Fonds monétaire International ou encore de la Boad reconnaissent que Abt est un défenseur acharné de la cause des femmes.

Abdourhamane Touré

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE