Présidentielle de mars 2016 : Pahou, Womey et Hêvié prêts pour Koupaki

Présidentielle de mars 2016 : Pahou, Womey et Hêvié prêts pour Koupaki

0
PARTAGER

Le candidat à la présidentielle du 6 mars 2016, Pascal Irenée Koupaki, poursuit ses descentes à l’intérieur du pays. En début de semaine, le promoteur de la « Nouvelle conscience » et sa délégation étaient à Pahou, Womey et Hêvié.
A Pahou, l’ambiance était particulière. La séance d’exposition de la vision du présidentiable s’est transformée en une séance de doléances animée par les responsables de différentes Ecoles primaires de la Commune de Pahou sur l’état dégradé des salles de classe servant d’abri aux écoliers.

Au cours donc de cette séance, l’ancien Premier ministre leur a fait savoir que le rôle du président de la République n’est pas de réparer les toitures des écoles. Ce rôle est celui du Chef de la circonscription scolaire, du Chef d’arrondissement, du maire, du ministre en charge de la gouvernance, de celui de l’enseignement… Après ces précisions, il leur a dévoilé l’axe de son projet de société qui met l’accent sur l’éducation nationale pour laquelle il accorde une attention particulière. Le candidat, avant de partir, a reçu la clé de l’arrondissement pour lui signifier que les populations de cette contrée de Ouidah sont acquises à sa cause, puisqu’il a été désigné le « mécanicien en chef » qui peut les aider à réparer le moteur de la voiture « Bénin ».

Togoudo confirme les prémices du Ko jaune

Par milliers, les populations des quatorze villages de Godomey-Togoudo et des localités voisines comme Dèkoungbé, Yolomahouto, Salamè, Houalacomè, Fignonhou, Tankpè et Zogbadjè étaient venues au rendez-vous du leader de la Nouvelle Conscience. Elles sont venues écouter « le Mécano en chef » dans son exercice d’exposition de son projet de société. Pascal Koupaki veut bâtir, avec ses compatriotes, un Bénin Nouveau, « le Bénin apprenant, le Bénin entreprenant et le Bénin innovant ». Aux craintes des populations, le message de Koupaki apporte l’assurance que le Bénin de demain, le Bénin de la Nouvelle conscience, sera libéré du joug de l’injustice. Il sera un Bénin de la Fraternité, de la Justice et du Travail. Les chantiers d’avenir sont vastes et nombreux. De la vitalisation du territoire à l’alimentation en énergie en passant par l’emploi des jeunes, de nombreuses thématiques ont alimenté les échanges et conquis une population plus que jamais déterminée à se battre pour changer le cours des choses. Hier, ils avaient cru au changement et il les a largués aux abords des rues, dans la désolation et la désillusion. Aujourd’hui, les habitants de Godomey-Togoudo refusent un nouveau saut dans l’inconnue et veulent porter au pouvoir, selon les mots de leur porte-parole, Constantin Amoussou : « un homme juste, un homme expérimenté, un homme intègre, un homme compétent, un homme d’ici ». Koupaki est cet homme, et Godomey lui donne rendez-vous dans les urnes le 6 mars.

Source Cell Com

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE