Présidentielle de 2016 ; Les outsiders de la course à la Marina

Présidentielle de 2016 ; Les outsiders de la course à la Marina

0
PARTAGER

Les derniers jours de la campagne électorale finissent par révéler non seulement les favoris de la présidentielle mais aussi les candidats qui pourraient créer la surprise. Dans le lot des outsiders, se positionnent les candidats Issa Salifou, Robert Gbian, Fernand Amoussou et Aké Natondé.

Issa Salifou : de la 4e place à la Marina ?

La présidentielle de 2016 n’ayant pas fini de révéler son lot d’exceptions, il n’est pas exclu que ceux qu’on attend le moins arrivent à gagner le ticket pour le second tour ou réussissent tout au moins à se positionner dans le carré d’as. Dans ce lot d’outsiders, Issa Salifou reste le plus placé au regard de son score à la Présidentielle de 2011. Arrivé 4e il y a cinq ans, le Président de l’Union pour la Relève (Upr) a un joli coup à jouer dans les joutes de mars prochain. Le député candidat reste indétrônable dans son bassin électoral de l’Alibori. Et même au-delà de son fief, il pourra compter sur plusieurs autres régions du pays dans lesquelles il a toujours su mériter la sympathie des électeurs. L’ancien Maire de Malanville, quatre fois députés à l’Assemblée nationale fera face le 06 mars prochain à son destin de président. Un destin qu’il suit depuis 1996, se réclamant fils politique du Général Mathieu Kérékou. Il se donne les moyens de faire adhérer les populations à son projet de société axé sur 7 priorités.

Robert Gbian déterminé à aller jusqu’ au bout

Le Général Robert Gbian est un candidat à prendre au sérieux dans la Présidentielle de 2016. L’ancien Directeur du cabinet militaire de Boni Yayi est presque imperturbable dans le Borgou. Il était d’ailleurs, dans l’effervescence des législatives de 2015, annoncé comme l’un des favoris les plus redoutables de la présidentielle de 2016. C’est un leader qui, à un moment donné, a réussi à mobiliser les leaders politiques du septentrion au sein de l’Alliance Soleil. Et même avec l’entrée en scène des hommes d’affaires Patrice Talon, Sébastien Ajavon et du Franco-Béninois, Lionel Zinsou, le Général candidat ne semble pas encore perdre la guerre mais juste la bataille des grands électeurs. Le 2e vice-président de l’Assemblée nationale reste serein et entend se révéler au soir du 06 mars prochain comme un présidentiable sur lequel on peut compter.

Amoussou se lance depuis le Couffo

De la caserne à la Marina, la distance est presque négligeable pour le Général Fernand Amoussou. Il a aussi un poids électoral sur lequel il surfe pour concrétiser sa vision. Même sans le soutien du Parti Social Démocratique de son frère Bruno, il reste déterminé à s’afficher sur la ligne d’arrivée. Fernand Amoussou et sa machine « FA 2016 » sont résolument engagés à faire adhérer les jeunes et les femmes autour de son projet de société. Il fait un travail de fourmi dans de nombreuses localités du Bénin pour concrétiser son rêve.

Aké Natondé avance sur le « Chemin du Bénin »

Le député candidat Aké Natondé entend aussi créer la surprise au soir du 06 mars prochain. Il fait une bonne impression dans la campagne électorale avec une présence remarquable dans toutes les communes. Aké Natondé a ses jalons posés dans le plateau d’Abomey et la région Agonli et pourra tirer profit de son statut de fils du terroir. Et même en dehors de son fief, il compte sur ses nombreuses cellules de mobilisations installées sur toute l’étendue du territoire pour aller au bout de son ambition. Deux fois députés et deux fois ministres, il progresse lsur le chemin de la Marina.
Fulbert ADJIMEHOSSOU (Coll.)

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE