Présidentielle de 2016 : La notion de fief électoral battue en brèche

Présidentielle de 2016 : La notion de fief électoral battue en brèche

0
PARTAGER

L’élection présidentielle s’est déroulée hier dimanche 06 mars 2016. Dans l’ensemble, les populationsont exprimé leur suffrage dans de meilleures conditions. Seulement,les tendances qui se dégagent viennent démystifier la notion du fief électoral ou du fils du terroir qui a prévalu pendant longtempsau Bénin. A en croire les grandes tendances qui restent à confirmer par la Céna, Patrice Talon a fait un bon score un peu partout sur le territoire national. Il en est de même de Sébastien Ajavon qui a bousculé certaines grandes formations politiques dans leur fief. A Cotonou, fief du Prd et de la Rb, deux grandes formations soutenant la candidature de Lionel Zinsou, Patrice Talon vient largement en tête. Dans le Zou notamment à Bohiconet Abomey, fiefs naturels de la Rb avec des leaders comme Luc Atrokpo, et Blaise AhanhanzoGlèlè, les tendances tournent en faveur de Patrice Talon suivi de près par Sébastien Ajavon. Même à Covè,Patrice Talon a bousculé AkéNatondé natif de la localité. A Zakpota le ministre Gustave Sonon élu du peuple et proche de Lionel Zinsou, n’a pu résister à la machine déployée par les nouveaux venus. Rachidi Gbadamassi n’a pu imposer son candidat Sébastien Ajavondansson Parakou natal. A l’analyse, l’élection présidentielle de 2016 vient révéler qu’aucun fief n’est figé en faveur de tel ou tel autre leader politique. Aucune région n’est la chasse gardée d’un leader politique. Adrien Houngbédji du Prd, LehadySoglo de la Rb et les Fcbe, formant la coalition de soutien à la candidature de Lionel sont très attendus par exemple à Cotonou. Mais à l’arrivée, les pronostics sont déjoués. Les nouveaux venus dans l’arène politiques ont dicté leur loi. Le fief naturel peut donc tourner en faveur detout homme politique selon les circonstances.

Thomas AZANMASSO

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE