Présidentielle de 2016 : La Cour exclut toute possibilité de nouveau report

Présidentielle de 2016 : La Cour exclut toute possibilité de nouveau report

0
PARTAGER

« On ne va pas… violer la Constitution pour qu’on aille au-delà du 06 mars», a déclaré le président de la Cour constitutionnelle dans une interview accordée à la Télévision nationale ce jeudi. Le Professeur Théodore Holo a ainsi exclu toute possibilité de nouveau report de la présidentielle. Lire un extrait de sa déclaration.

« Je voudrais rappeler que si nous prenons les statistiques depuis 1991 que nous avons commencé à organiser les élections dans le cadre du renouveau démocratique, à l’exception de 2011, les élections se déroulent généralement entre le 03 et le 05 mars pour le 1er tour. Ce qui fait que le 06 mars est le dernier délai pour organiser les élections. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir dans la mesure où en 2015, nous avons des cartes d’électeur dont la validité dans le Code électoral est de 10 ans. Si au niveau des nouveaux électeurs, des problèmes peuvent se poser par rapport aux nouvelles cartes, vous devez vous poser la question de savoir : quel est le nombre de ces nouveaux électeurs? A l’étranger, on a recensé à peu près 200 mille électeurs. (…) A l’intérieur du territoire, il y a à peu près 200 mille qui ont eu 18 ans pour l’élection présidentielle de 2015. Sur les 4 500 000 électeurs inscrits, à peine 400 mille électeurs sont réellement concernés par la question de carte. On ne va pas pour moins de 1% du corps électoral, me semble-t-il, violer la Constitution pour qu’on aille au-delà du 06 mars. La Constitution est au-dessus du Code électoral. Et le domaine de la Constitution est impératif. Donc personnellement, je n’ai pas d’inquiétudes en la matière. Et la Cour a anticipé. Voilà pourquoi, elle autorise le vote avec les cartes d’électeur qui ont une validité de 10 ans (…) Nous avons des délégués dans les bureaux de vote en permanence. Ces délégués seront formés pour être attentifs aux procurations délivrées, nous assurer que ces procurations sont conformes aux exigences du Code électoral et vérifier la manière dont sont utilisées les cartes de 2015 et les cartes de 2016.»

Transcription: A.S.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE