Présidentielle de 2016: Koupaki à 100 à l’heure dans la campagne, de...

Présidentielle de 2016: Koupaki à 100 à l’heure dans la campagne, de Cotonou à Natitingou

0
PARTAGER

Le candidat de la Nouvelle Conscience n’a perdu une seule minute depuis le démarrage officiel de la campagne électorale comptant pour le premier tour de la présidentielle du 06 mars 2016. Pour les trois premiers jours de cette campagne, Pascal Irénée Koupaki, après le lancement de sa campagne à Cotonou le vendredi 19 février dernier, a mis le cap sur la partie septentrionale du Bénin.
Dès le premier jour de la campagne électorale comptant pour le premier tour de la présidentielle du 06 mars prochain, la vague jaune de Pascal Irénée Koupaki (PIK)n’a pas perdu du temps. Dans une gigantesque caravane, le chantre de la Nouvelle Conscience a sillonné les rues de Cotonou avant d’échouer à la plage de Fidjrossè où il a animé une soirée culturelle avec quelques artistes. Après avoir marqué le terrain de Cotonou dès le premier jour de la campagne, le chantre de la Nouvelle Conscience, Makandjou Pascal Irénée Koupaki est dans le septentrion depuis ce samedi. En route pour Copargo où il devrait tenir son premier meeting, le chantre de la Nouvelle Conscience a tenu à marquer un arrêt à Bassila, ville carrefour. Face à la forte mobilisation des populations sorties avec des affiches pour lui exprimer leur soutien, devant le Centre des Jeunes de la localité, sous une implacable canicule, Pascal Koupaki, le spécimen du bulletin unique à l’appui, a tenu à montrer aux sympathisants, sa position sur le visuel et à leur indiquer le choix à faire le 06 mars pour installer à la Marina le « Mécanicien en chef » qu’il est pour un Bénin Nouveau. Ensemble avec eux, il a revisité les dernières stratégies pour que triomphe le « Bénin Apprenant, le Bénin Entreprenant et le Bénin Innovant ». En effet, dès son arrivée à Kopargo pour son premier meeting Pascal Irénée Koupaki est resté comme un symbole, parce que de mémoire des populations, et ce depuis l’avènement de la démocratie, c’est la première fois qu’un candidat qui n’est pas originaire de la région organise un meeting au stade municipal de Copargo. La coordonnatrice et ancienne ministre Safiatou Bassabi a pris la parole, en Dendi puis en français, elle a expliqué aux populations les grandes lignes du projet de société du candidat de la Nouvelle Conscience. C’est sous les ovations des populations que le candidat du Renouveau des Valeurs en cours, a repris sa route en direction de Djougou. Il faut préciser qu’après Djougou, le cortège du chantre de la Nouvelle Conscience, s’est ébranlé vers Natitingou. A ce niveau, le Président Pascal Irénée Koupaki, a été accueilli par un cortège de taxi motos a l’entrée de la ville de Natitingou avant d’échouer sur l’esplanade intérieure la mairie, bondée de sympathisants. Cette étape était plus remarquable, puisque trois semaines plus tôt, le candidat y était pour présenter son projet de société. Une deuxième visite qui vient renforcer les sympathisants et les préparer à faire le choix du meilleur des candidats, le 06 mars prochain. Il faut aussi rappeler que cette descente de PIK dans le septentrion est la troisième du genre, donc le troisième tour du Bénin pour lui. Le premier tour lui a permis de prendre connaissance des problèmes. Lors du deuxième tour, qu’il a fait il y a quelques jours seulement, le candidat a exposé les solutions qu’il propose dans son projet de société. Et au cours du troisième tour du pays qu’il a démarré depuis quelques jours, Makandjou Pascal Irénée Koupaki sollicite les suffrages des populations afin de briguer à la magistrature sûpreme.

Yannick SOMALON

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE