Présidentielle de 2016 : Et si les lieutenants d’Ajavon l’avaient dupé ?

Présidentielle de 2016 : Et si les lieutenants d’Ajavon l’avaient dupé ?

1
PARTAGER

Sébastien Ajavon n’aurait pas bénéficié de tout l’accompagnement de son entourage lors de la présidentielle de 2016. Suite au passage du député Nazaire Sado sur Canal 3 Bénin, dimanche dernier, on peut désormais douter de la sincérité du soutien de ses lieutenants.

Le patron des patrons du Bénin ne devait pas gagner la présidentielle de 2016. L’homme trainait des lacunes qui ont influencé les choix des électeurs. Le député Nazaire Sado n’était pas péremptoire le dimanche 07 août 2016 dans ses explications sur l’émission Zone franche. Mais ses déclarations étaient éloquentes. Reçu sur Canal 3 Bénin, cet ancien membre de la Renaissance du Bénin (Rb) a en effet abordé les raisons de l’échec de Sébastien Ajavonà la présidentielle. «Le président Ajavon n’était pas préparé », a-t-il commenté. A l’entendre,le président du Conseil national du patronat du Bénin qui avait déclaré en 2014 dans une interview n’être pas intéressé par la fonction présidentielle, s’était décidé au dernier moment. Pour Nazaire Sado, le Patron des patrons a manifesté sa volonté tardivement et cela a dû déteindre surtoute son artillerie.Le président du Mouvement du développement et de l’avenir (Mda) donnait donc moins de chanceà son candidat. Pourtant, il s’est battu pour son élection. Comme lui, plusieurs autres soutiens du candidat malheureux étaient conscients des difficultés et des insuffisances que révélait la candidature de leur champion milliardaire. Même sa fortune n’a pu l’aider. Il a échoué malgré les nombreuses dépenses réalisées. Bien des sources indiquent en tout cas qu’il a été le candidat le plus généreux lors de la dernière présidentielle. Elles informent également que son staff a fait des options inopportunes. Des observateurs n’hésitent d’ailleurs pas à affirmer que certains de ses proches n’avaient pas nécessairement pour motivation de faire élire le deuxième richissime homme d’affaires du Bénin (classement 2015, Forbes Afrique). Pour eux, ils ont choiside tirer des intérêts immédiats de la campagne électorale plutôt que de mouiller leurs maillots. L’entourage de Sébastien Ajavon lui a certainement caché la vérité sur sa capacité de convaincre la majorité des électeurs béninois. Il l’a mystifié. Les adulateurs seraient beaucoup poussés par l’appât du gain. C’est très osé d’être pour le moment affirmatif. Néanmoins, la posture de plusieurs collaborateurs  d’Ajavon donnait cette impression.

A.S


Matin Libre

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Tres belle analyse. Si Le magnat des volailles tient tjrs au pouvoir il devra revoir sa strategie politique et savoir choisir ses partenaires politiques

LAISSER UN COMMENTAIRE