Présidentielle béninoise 2016 : les Béninois ont voté dans le calme et...

Présidentielle béninoise 2016 : les Béninois ont voté dans le calme et la sérénité le successeur de Boni Yayi

0
PARTAGER

Les Béninois sont sortis dimanche pour voter dans le calme et la sérénité pour le compte du premier tour du scrutin présidentiel, en vue d’élire le successeur du président sortant, Boni Yayi, dont le deuxième et dernier mandat prendra fin le 6 avril.

Plus de 4,7 millions d’électeurs béninois sont appelés aux urnes, répartis dans 13.664 postes de vote à travers 7.964 centres de vote.

Parmi les 33 candidats en lice, cinq sont considérés comme favoris : Abdoulaye Bio Tchané, ancien président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), Patrice Talon, homme d’affaires qui a fait fortune dans la filière d’intrants agricoles et de l’égrenage du coton, Sébastien Germain Ajavon, président du Conseil national du patronat, l’ex-Premier ministre Makandjou Pascal Irénée Koupaki et le Premier ministre Lionel Zinsou, dauphin du président béninois Boni Yayi.

Ainsi, après quelques légers retards observés dans certains postes de vote, liés essentiellement à l’acheminement du matériel électoral, les opérations électorales se sont déroulées sans aucun incident majeur, sous le regard vigilant de plusieurs centaines d’observateurs internationaux, régionaux et locaux.

A cet effet, comme prévu dans les dispositions du code électoral, les bureaux de vote qui ont été ouverts entre 7 heures et 8 heures locales ont été fermés entre 16 heures et 17 heures locales, soit une durée de 9 heures.

De même, tout juste après la fermeture des bureaux de vote, les opérations de dépouillement ont aussitôt commencé sur les lieux de vote avant que les résultats bruts ne soient convoyés vers la Commission électorale nationale autonome (CENA, structure en charge de la centralisation des résultats).

De sources proches de la CENA, les premières tendances de ce scrutin présidentiel seront connues dans les 48 heures prochaines.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE