Présidentielle au Bénin:Pascal Irénée Koupaki, la bonne surprise

Présidentielle au Bénin:Pascal Irénée Koupaki, la bonne surprise

0
PARTAGER

Les premiers résultats sortis des urnes confirment le statut de favori dont jouissent certains candidats avant le vote. Pascal Irénée Koupaki (photo) figure sur cette liste et pourrait tirer son épingle du jeu. Pourtant, il n’a pas déployé de grands moyens financiers et sa candidature n’a pas reçu le soutien de grands partis politiques ou d’acteurs politiques très influents.

Des 33 candidats, Pascal Irénée Koupaki aura marqué les esprits à l’issue de ce premier tour de l’élection présidentielle du 06 mars. Sans être forcément en tête, il est en train de prouver son statut de favori. Le scrutin d’hier a révélé qu’il est dans les esprits de la jeunesse qui lui a témoigné, à travers son vote, notamment dans les milieux universitaires, sa confiance. Pourtant, le porte-étendard de la vague jaune, chantre de la Nouvelle conscience n’a pas eu les moyens colossaux pour battre une campagne très âpre. Il a utilisé une approche très productive, en parcourant les 77 communes du pays, pour une première fois, s’en quérir des préoccupations des populations, une deuxième fois, pour partager ses approches de solutions et une troisième fois pour solliciter leurs suffrages. Avec méthode et plein d’idées, il a su réunir autour de lui, différentes couches sociales. Sans prendre le risque de se tromper, sa campagne a été « sans faute » pour ne pas dire parfaite. La vague jaune a séduit beaucoup d’électeurs qui lui ont accordé leurs suffrages. Son slogan, « le Bénin apprenant, entreprenant, et innovant », abondamment divulgué avec courage et abnégation n’a pas sonné creux. L’espoir est permis. A l’issue de son vote hier, dimanche, Pascal Irénée Koupaki a rendu hommage à ses militants et aux populations qui ont cru en lui.
AT

Extrait de la déclaration de Pik après le vote à Sègbohouè

« Je voudrais rendre grâce à Dieu qui a permis ce grand jour. Je suis arrivé dans ce centre, vous avez vu que c’est bien organisé, que c’est dans le calme. J’invite toutes les populations béninoises à voter dans le calme, à exprimer leur suffrage. Je voudrais saisir l’occasion pour rendre hommage à tous mes compagnons, à toutes mes compagnonnes, à ces militants et sympathisants de la nouvelle conscience, à toutes ces populations qui ont eu à m’accueillir dans leurs localités. Nous avons eu des relations d’échanges intimes et j’ai compris leurs préoccupations. Et ces populations ont souhaité avec beaucoup d’enthousiasme que je puisse me porter candidat. Ce que j’ai décidé finalement décidé de faire. Je voudrais aussi saluer les acteurs du processus électoral. Il y avait eu quelques craintes, mais j’observe tout au moins, dans ce centre de vote, que tout se passe bien. Je ne peux pas oublier certains de nos compatriotes qui n’ont pas pu disposer des nouvelles cartes d’électeur et par conséquent, cette sympathie me parait un élément important. Des dispositions ont été prises par les acteurs du processus électoral pour trouver des solutions. Je souhaite qu’au-delà de toute compétition électorale, les Béninois puissent se retrouver en frères, parce que, nous à la nouvelle conscience, nous avons qu’un seul but : le Bénin de l’Unité et du travail. Cela ne peut se réaliser que dans le pays, la sérénité, la confiance qui est institution qu’on doit développer de plus en plus. Donc, je suis heureux d’avoir accompli mon devoir citoyen et j’invite tous les autres citoyens à faire de même. Que ces élections restent apaisées, qu’elles soient transparentes et que nous ayons les résultats que nous méritons ».

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE