Présidentielle : Adrien Houngbédji quadrille tout Akpakpa

Présidentielle : Adrien Houngbédji quadrille tout Akpakpa

0
PARTAGER

Pas de répit dans l’offensive du Prd sur Akpakpa, à Cotonou. Adrien Houngbedji était hier mercredi 02 mars encore dans deux quartiers populeux à savoir Yenawa (Vodounhonto et sur la place publique Tabala) face aux électeurs pour parler de son candidat Lionel Zinsou. Une descente à cœur ouvert qui déchaîne les foules à chaque fois.

Vodounhonto et Tabala, deux coins chauds de Akpakpa à Cotonou pour accueillir Me Adrien Houngbedji. Très en verve depuis le début de la campagne le président de l’Assemblée nationale a fait le déplacement, flanqué des trois députés Prd de la localité à savoir Corneille Padonou, Raphael Akotègnon et Badirou Aguémon. Comme à chaque étape, la foule des grands jours étaient au rendez-vous pour écouter le message du chef. Un discours volontairement offensif entièrement délivré en langue local Goun sans traducteur. « Nous sommes décidés à faire gagner notre candidat Lionel Zinsou » a lancé le leader des Tchoco-Tchoco devant un auditoire totalement acquis. La première partie du speech est donc consacré au choix du candidat. Un choix qui découle d’une réflexion commune entre les principaux courants politiques du pays à savoir Fcbe, Prd et RB. Face à la déferlante des milieux d’argent, il fallait sauvegarder les acquis de la démocratie. Une raison suffisante pour que les grands partis du pays puissent taire leurs différents et œuvrer pour l’unité nationale.

Point par point, Me Adrien Houngbédji va revenir sur les griefs portés contre le candidat Lionel Zinsou par des adversaires politiques; des griefs pour la plupart avec des relents régionalistes voire racistes. D’abord sur la couleur de sa peau: « Son père est un digne fils du Bénin contraint à l’exile comme moi même sous la période de dictature révolutionnaire » clame l’orateur. Il poursuit: « la couleur de sa peau est due au fait que sa maman est de race blanche comme beaucoup de nos compatriotes ».

Ensuite, Me Adrien Houngbédji est abondamment revenu sur les qualités intrinsèques du candidat Lionel Zinsou. Un grand nationaliste qui a consacré une grande partie de ses revenus gagnés à l’extérieur à des projets culturels au Bénin à travers la fondation qui porte son nom. Plusieurs gouvernements l’ont sollicité à maint reprises afin de solliciter l’appui des partenaires au développement. « Lorsqu’on lui demande d’intervenir auprès des institutions internationales pour obtenir des financements pour le compte du Bénin personne ne conteste sa légitimité. Mais dès qu’il sollicite des suffrages de ses compatriotes on prétend qu’il n’est pas assez béninois » a déclaré Adrien Houngbedji devant une assistance sous le charme.

Aussi bien à Vodounhokon qu’à la place Tabala dans le 2ème arrondissement de Cotonou, le discours du président de l’Assemblée nationale a été plusieurs fois interrompu par des slogans de ralliement sur le K.O électoral attendu dès le premier tour de la présidentielle au 06 mars prochain.

A la fin des deux meetings c’est une file interminable d’automobilistes et de Zémidjans qui a suivi la délégation jusqu’au cabinet privé de Me Adrien Houngbedji dans une liesse indescriptible. Pour la plupart des supporters de Lionel Zinsou rencontrés sur les lieux des meetings, la victoire par K.O dès le premier tour est à portée de main. En effet, c’est pour la première fois que Fcbe, Prd et RB se retrouvent ensemble sur le terrain pour un même combat électorat. Cette perspective rajoute à la motivation des partisans de ces différents regroupements politiques autrefois opposés les uns aux autres.

Etienne AVONON

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE