Présidentielle 2016: Une gigantesque marche demain pour exiger de nouvelles cartes ...

Présidentielle 2016: Une gigantesque marche demain pour exiger de nouvelles cartes d’électeurs

0
PARTAGER

L’article 3 de la décision EP 16-09 du 11 Février 2016 de la Cour constitutionnelle stipule : « En cas de non disponibilité de cartes d’électeur pour certains électeurs, les cartes d’électeur délivrées dans le cadre des élections de 2015 serviront au scrutin présidentiel de Mars 2016 ». Cette décision de la haute juridiction ne semble pas faire l’unanimité au sein de la population. Pour beaucoup, elle est une porte ouverte à la fraude électorale. C’est dans cette optique que l’Association des consommateurs du Bénin, organise une marche de protestation le mercredi 17 Février 2016 pour exiger que diligence soit faite pour que les cartes d’électeur nouvelle version soient attribuées à tous les électeurs avant la date du vote pour éviter le désordre et la fraude électorale. Ce mouvement de protestation va démarrer à 08 Heures à la place de l’Etoile Rouge pour le siège du Cos-Lépi à Agblangandan avant de chuter à la Marina où la motion de protestation sera rendue publique. Pour les organisateurs de cette marche, la décision de la cour n’est pas opérationnelle parce que beaucoup de concitoyens ne détiennent plus par devers eux l’ancienne carte d’électeur depuis que le Cos-Lépi a donné l’assurance de la distribution des cartes d’électeur nouvelle version. D’autre part, aucun point n’a été fait par le Centre National de Traitement (CNT) sur le niveau de distribution des cartes d’électeur de 2015 qui furent par ailleurs gérées dans la légèreté. Alors, pour que les prochaines élections présidentielles soient transparentes, justes et équitables selon les dires des organisateurs de cette marche de protestation, la Cour devait intimer l’ordre à l’organe en charge de l’impression et de la distribution des cartes d’électeur de faire les diligences requises pour que le fameux sésame soit mis à la disposition de tous les citoyens en âge de voter et ayant leur nom sur la liste électorale. «Demander l’utilisation des deux cartes différentes cartes pour un même scrutin ou demander que l’ancienne carte que beaucoup ont déjà jeté servent aux élections , c’est être complice des manœuvres de déstabilisation, auxquelles certaines personnes s’adonnent obnubilées par un chaos imaginaire qu’elles tiennent à faire à tous les prix même au prix de la paix. Le peuple béninois ne se laissera pas faire, martèle les organisateurs qui invitent toute la population béninoise à se mobiliser comme un seul homme afin de barrer la route à la fraude et au tripatouillage», selon un extrait du communiqué émanant des organisateurs de cette marche.

Yannick SOMALON

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE