Présidentielle 2016 : Le Morap remet la clé du KO à...

Présidentielle 2016 : Le Morap remet la clé du KO à Lionel Zinsou

0
PARTAGER

Le Mouvement de réflexion des acteurs portuaires(Morap) a, par le truchement d’un rassemblement au Palais des Congrès samedi 13 février 2016, officialiser son soutien au candidat Lionel Zinsou dans le cadre de la présidentielle de 2016. A l’occasion, les acteurs portuaires ont remis la clé du KO au présidentiable porté par l’Alliance Fcbe-Prd-Rb.

 » Nous avons remis cette même clé à Yayi en 2011 et il en a fait un KO retentissant. Nous vous le remettons pour qu’au soir du prochain scrutin présidentiel, le KO soit réédité » a déclaré Ignace Kassa, le président du Mouvement de réflexion des acteurs portuaires. A l’en croire, la plateforme portuaire de Cotonou doit ses progrès, ses distinctions au Chef de l’Etat et Lionel Zinsou apparait aujourd’hui comme le seul capable de favoriser la poursuite des réformes portuaires. Il déclare, par la suite, que le candidat de l’Alliance républicaine Fcbe-Prd-Rb est le cheval gagnant capable de rendre plus compétitif, le « Poumon de l’économie nationale ». Après avoir fait l’éloge du candidat à la présidentielle 2016, il a rassuré de la mobilisation des acteurs portuaires pour une victoire sans appel. Très admiré du public, le premier ministre Lionel Zinsou s’est réjoui du choix opéré par les acteurs portuaires.  » Tous les métiers portuaires constituent ensemble la 1ère entreprise du Bénin. Vous êtes le poumon et le cœur de l’économie de ce pays. Je connais vos problèmes, les enjeux. Je sais les améliorations qu’il faut faire. Nous allons travailler en un rassemblement très large pour définir ce que nous ferons demain. À partir du 6 Avril, ça doit être l’Union nationale » affirme Lionel Zinsou. À l’en croire, la vocation logistique du Port de Cotonou est fondamentale car étant au service de tous les autres secteurs.  » Si le port est malade, c’est tout le pays qui est malade » poursuit le candidat. Le port ayant doublé son trafic ces dix dernières années, il a souligné la nécessité de nouer des relations fécondes avec le grand voisin, le Nigéria. Par ailleurs, il a plaidé pour des élections apaisées dans le calme et la sérénité. « Même ceux qui nous attaquent, nous devons faire dans l’amitié, l’unité. Plus de 60 maires sur les 77 maires nous soutiennent, c’est très important pour l’unité de ce pays  » a-t-il laissé entendre.  » Moi j’ai choisi d’être avec vous, par vous et porté par vous » conclut Lionel Zinsou

Aziz BADAROU

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE