Présidentielle 2016 : La campagne électorale bat son plein dans la commune...

Présidentielle 2016 : La campagne électorale bat son plein dans la commune d’Allada

0
PARTAGER

Allada (ABP)– Les états-majors de candidats en lice pour la présidentielle animent à leur manière, les manifestations liées à la campagne électorale ouverte depuis vendredi, dans la commune d’Allada, a constaté le correspondant de l’ABP.

Au grand carrefour de la commune d’Allada, la déferlante «jaune» du candidat Pascal Irénée Koupaki ne laisse aucun usager de cette voie inter-Etats indifférent.

Les affiches et posters de ce candidat jonchent les trottoirs de ladite voie inter-états, et même la clôture de l’arrondissement d’Allada.

Plus loin, en face de la mairie de la commune d’Allada, ce sont les affiches du candidat Patrice Talon qui dictent leur loi.

Au siège de campagne de ce magnat du coton, des rencontres se tiennent régulièrement entre le Coordonnateur communal de campagne, M. Honoré Allognisso, les coordonnateurs des douze (12) arrondissements de la commune d’Allada et les différents groupes d’associations et mouvements politiques acquis à la cause de Patrice Talon.

Situé face à l’église catholique d’Allada, le siège du candidat Aké Natondé grouille de monde. Des rencontres y sont organisées pour arrêter les stratégies de la campagne électorale à Allada.

Selon M. Marius Sessou, Coordonnateur de campagne du candidat Aké Natondé, après la pause d’affiches dans les zones stratégiques, la coordination travaille avec les différents acteurs acquis à la cause du candidat afin de réussir la campagne électorale dans la commune.

Il annonce même l’organisation d’une caravane dans tous les arrondissements de la commune d’Allada ce jeudi, afin de mieux expliquer à la population les points essentiels du projet de société de leur candidat.

Sur le terrain, à part quelques affiches sporadiques du candidat Lionel Zinsou, les états-majors du premier ministre candidat et des autres présidentiables semblent trainer encore les pas.

ABP/RAD/DKJ

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE