Présidentielle 2016: Aké Natondé mobilise Bantè, Paouignan, Djidja et Abomey

Présidentielle 2016: Aké Natondé mobilise Bantè, Paouignan, Djidja et Abomey

0
PARTAGER

Le candidat Aké Natondé était lundi 29 février, dans les localités de Bantè, Paouignan Djidja et d’Abomey. Il s’agissait pour lui de faire connaitre son projet de société et de solliciter les suffrages des populations de ces localités.

La journée du lundi 29 février a été une journée marathon pour le candidat Aké Natondé et son équipe. Un calendrier bien chargé qui leur imposait d’aller à la rencontre des populations de quatre localités aussi importantes comme Bantè, Paouignan, Djidja et Abomey. A chacune de ces étapes, c’est un accueil chaleureux qui a été réservé au candidat. Partout où il est passé, ce fut le même programme. Après les civilités protocolaires, il écoute les messages d’encouragement et d’assurance des jeunes, femmes et sages par la voix des représentants. Puis, il prend la parole pour présenter ses ambitions déclinées à travers son projet de société dénommé « le Chemin du Bénin».
Pour lui candidat, son programme prescrit l’ordonnance pour guérir le Bénin du mal dont il souffre. Il cite le chômage, la corruption et la cherté de la vie. Ainsi, la création d’emplois aux jeunes pour réduire le taux de chômage, des réformes au sein de l’administration tant du secteur public que privé pour plus de rendement, la lutte sans merci contre la corruption qui ronge le Bénin, la prise d’une loi sur le logement pour réduire les avances sur loyer allant parfois de six mois à 2 ans, la lutte contre la cherté de la vie et plusieurs autres initiatives.
Le candidat et ancien militant Fcbe n’a pas manqué de promettre aux populations la fin des concours frauduleux. Il prend aussi l’engagement que s’il est élu, les concours d’entrée à la fonction publique ne seront plus organisés par les ministères mais plutôt par un cabinet privé indépendant qui sera recruté à cet effet pour éviter tout tripatouillage et autres fraudes que dénoncent à chaque fois les Béninois.
Le candidat a rappelé tous les grands combats qu’il a menés depuis quelques années non seulement en qualité de ministre mais aussi en tant que député. Il cite les grands chantiers tels que la route Akassato-Bohicon et bien d’autres sans occulter l’initiative de plusieurs lois en faveur de la jeunesse et contre la cherté de la vie.
Pour lui permettre d’aller plus loin dans ses combats, il a invité les populations des différentes localités sillonnées à lui faire confiance le 6 mars prochain pour que le Bénin prenne effectivement un autre chemin, celui du développement. Il annonce compter sur ces nombreux jeunes au chômage et ces femmes rongées par la pauvreté pour faire le bon choix le dimanche prochain¦

Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE