Présidentielle 2016: Adrien Houngbédji et Albert Tévoèdjrè entrent officiellement en scène

Présidentielle 2016: Adrien Houngbédji et Albert Tévoèdjrè entrent officiellement en scène

0
PARTAGER

La campagne électorale en vue de l’élection présidentielle du 6 mars prochain a vu l’entrée en scène le week-end dernier à Porto-Novo de deux dinosaures de la classe politique béninoise : Adrien Houngbédji et Albert Tévoèdjrè. Ils ont mouillé chacun le maillot pour la victoire de leurs candidats respectifs à savoir Lionel Zinsou et Pascal Irénée Koupaki.

La campagne électorale monte en intensité sur le terrain. Plus les jours s’égrènent, plus les états-majors des candidats redoublent d’ardeurs pour rallier à leurs causes le plus grand nombre d’électeurs. C’est à cet exercice que se sont livrés le week-end écoulé Me Adrien Houngbédji et Albert Tévoèdjrè. Le premier est descendu dans l’arène à Porto-Novo pour aller à l’assaut des électeurs afin de faire gagner son candidat, Lionel Zinsou. Me Adrien Houngbédji a sillonné vendredi 26 février dernier les cinq arrondissements de la ville pour aller à la rencontre des jeunes et des femmes. Il leur a expliqué les raisons pour lesquelles ils doivent voter Lionel Zinsou retenu comme candidat de la coalition FCBE-PRD-RB et alliés. «Lionel Zinsou est le meilleur des 33 candidats avec un projet de société innovant et révolutionnaire. C’est le choix du PRD pour un KO retentissant le 6 mars prochain», a souligné le président du Parti du renouveau démocratique. Il a invité les militants à aller retirer leurs cartes d’électeur pour voter massivement Lionel Zinsou. Car selon lui, plus le PRD a de suffrages, plus il sera bien représenté dans le prochain gouvernement avec plusieurs portefeuilles ministériels. Ainsi, Porto-Novo qui a été reléguée au second rang pendant 25 ans, parce que taxée de ville de l’Opposition, va retrouver ses vrais attributs de capitale, promet Adrien Houn-gbédji. «Les jeunes trouveront à faire. Les jeunes de Porto-Novo qui échouent aux différents examens et concours de recrutement réussiront, les femmes qui ne trouvent pas de capital pour mener leurs activités génératrices de revenus trouveront de moyens. Les voies seront pavées et goudronnées», garantit Adrien Houngbédji pour épater la foule. Le président du PRD a repris samedi 27 février dernier sa tournée de campagne dans chacun des cinq arrondissements de Porto-Novo. Il est allé convaincre cette fois-ci les sages et notables de Porto-Novo. Le message est le même : vanter les qualités du candidat Lionel Zinsou comme étant le cheval gagnant et le meilleur des candidats capable de répondre favorablement aux doléances de Porto-Novo.

PIK, le meilleur

Pendant que Adrien Houngbédji écume samedi dernier les arrondissements de Porto-Novo, un autre dinosaure de la classe politique haranguait la foule non loin de lui. Il s’agit du professeur Albert Tévoèdjrè qui a entretenu à l’Ecole primaire publique Félicien Nadjo, les enseignants de tous les ordres d’enseignement.Il a appelé dans un art oratoire qu’on lui connaît, à voter pour le candidat Pascal Irénée Koupaki(PIK) qui serait le meilleur de tous les candidats. Selon lui, le candidat de la «Nouvelle conscience» s’est préparé à la fonction de président de la République pour avoir été pendant sept ans, successivement ministre, ministre d’Etat et Premier ministre. «Il faut voter pour quelqu’un d’expérience et qui connaît le service public et non un néophyte», plaide le frère Melchior. Albert Tévoèdjrè demande à chacun des étudiants d’être des ambassadeurs pour sensibiliser les populations à porter leur choix sur PIK. L’octogénaire avait autour de lui les anciens ministres Stanislas Pognon et Albert Agossou?

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE