Présidentielle 2016 : ABT pour une réforme et une modernisation du système...

Présidentielle 2016 : ABT pour une réforme et une modernisation du système éducatif

0
PARTAGER

Considéré à raison comme le candidat de la jeunesse, Abdoulaye Bio Tchané accorde aussi une place de choix au système éducatif dans son projet de société, intitulé «Le Contrat Social ». Le principal favori au scrutin présidentiel du 6 mars propose tout un plan de modernisation du secteur, qui passe par «les états généraux de l’éducation ».

Organiser de nouveaux états généraux de l’éducation ; c’est un souhait clairement manifesté depuis quelques années par les différents acteurs du secteur. Un vœu qui sera exaucé si Abdoulaye Bio Tchané est élu Président de la République. Le candidat de l’alliance ABT est allé réaffirmer lundi cet engagement aux étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi. L’amphithéâtre «Idriss Déby Itno » était surexcité par des milliers d’étudiants, ému de revoir leur chouchou ABT.

«Vous aurez au-delà de vos attentes. Nous avons de grandes ambitions pour l’éducation de notre pays, qui passeront par les assises nationales de l’éducation », a rassuré Abdoulaye Bio Tchané. L’ancien ministre de l’économie et des finances sous Mathieu Kerekou a profité pour exposer un paquet de mesures pour révolutionner le système éducatif béninois.

Les universités publiques seront dotées d’infrastructures (amphithéâtres, laboratoires, centres de recherche, bibliothèques, etc.) avec un programme de recrutement de 500 enseignants qualifiés pour renforcer la qualité de l’enseignement supérieur dans le pays. Ce renforcement passe aussi par l’adéquation emploi/formation pour limiter le chômage et offrir des diplômes utiles au marché de l’emploi. Abddoulaye Bio Tchané prend aussi l’engagement de mettre 7500 salles de classe dans tout le pays pour les 5 prochaines années. C’est-à-dire que ‘’ABT’’ va faire construire une fois président, 1500 salles de classes par an, pour atteindre l’objectif de proximité : « mon école à moins de 5 km ». De même, 5.000 enseignants seront recrutés lors du prochain quinquennat pour faire de l’enseignement primaire et secondaire béninois une réussite et donner une formation de base de qualité. La gratuité de l’école reste l’une des priorités de l’ancien président de la BOAD, Abdoulaye Bio Tchané. Il entend l’améliorer sous son quinquennat en assurant l’effectivité et l’efficacité de tous les programmes ayant trait à cette gratuité dans l’éducation.

Enfin, ABT veut donner une nouvelle dimension au système éducatif béninois et le mettre sur les standards internationaux. Ainsi, les Technologies de l’information et de la communication seront vulgarisées afin qu’elles soient partie intégrante de la vie estudiantine et professionnelle et l’anglais sera parlé par tous.

ABT, le candidat de l’emploi des jeunes

Ce projet ambitieux de Abdoulaye Bio Tchané s’inscrit dans le programme du candidat de sortir la jeunesse béninoise de la précarité. Dans cette logique, il a déjà annoncé la création de 500 mille emplois sur cinq ans, à raison de 100 mille par an. Des emplois durables avec un accent particulier sur l’entreprenariat personnel. « Il n’y aura pas un chômeur de plus sous mon quinquennat », a pris l’habitude de déclarer ABT. Ce n’est pas pour rien que la plupart des Béninois le considère comme le candidat de la jeunesse.

Cell.Com/ABT

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE