Présentation du budget au Parlement :la CENA clôture le ballet des institutions

Présentation du budget au Parlement :la CENA clôture le ballet des institutions

0
PARTAGER

La commission Électorale Nationale Autonome (CENA), ferme la barque du passage des ministères et institutions de la république devant la commission budgétaire de l’Assemblée Nationale ce jeudi 24 novembre 2016 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo. 14 milliards de nos francs, c’est le budget prévisionnel pour le fonctionnement de l’Institution courant l’année 2017.

 

L’essentiel du budget présenté hier jeudi par Emmanuel Tiando et ses pairs à la représentation nationale est relatif au budget de fonctionnement de la Cena, le budget de la reprise des élections locales et le budget d’un éventuel référendum comme l’a souhaité le gouvernement. En ce qui concerne le budget de fonctionnement de la Cena, il est évalué à une somme de 1,9 milliards de Fcfa. Ce budget de fonctionnement servira non seulement à couvrir les charges du personnel, mais également à améliorer le cadre de vie au sein de l’institution. Il a été également soumis à la commission budgétaire, le budget des élections locales à reprendre dans 120 quartiers de ville. Cette reprise concerne une Commune et plusieurs arrondissements. Pour ces élections, il a été préconisé un montant de 2 milliards de Fcfa environ. Mais ce budget n’est pas seulement pour la Cena. Il concerne aussi les autres institutions qui sont impliquées dans l’organisation des élections au Bénin à savoir la Cour suprême, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), le ministère de l’intérieur et de la sécurité et d’autres institutions. Dans ce budget de 2 milliards de Fcfa environ,  la Cena n’a que 899 millions environs pour organiser la reprise des élections selon Emmanuel Tiando. Le troisième point présenté aux députés, c’est le budget de l’organisation éventuelle du référendum, juste dans une logique d’anticipation en soumettant un budget de 14 milliards de Fcfa. Là encore, ce n’est pas un budget qui concerne seulement la Cena. Il s’agit d’un budget qui résulte de la collecte de toutes les propositions qui ont été faites par les différentes institutions impliquées dans l’organisation des élections. Il faut préciser  que ces deux budgets n’ont pas encore fait l’objet de  conférence budgétaire  parce que le Code électoral prévoit que chaque année, avant le vote du budget, on prévoit une session budgétaire consacrée à la discussion des budgets des élections. Nous n’avons pas encore eu cette séance de travail avec le ministère de l’économie et des finances. Les difficultés liées à la précarité des locaux abritant l’institution ont été exposées aux parlementaires sans oublier les  problèmes au niveau de la mise à disposition du matériel informatique et d’équipements des bureaux.

C.H


pressej.info

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE