Pouvoir déconcentré au Bénin : Des raisons évidentes pour soutenir les choix...

Pouvoir déconcentré au Bénin : Des raisons évidentes pour soutenir les choix de Talon

5
PARTAGER

Le Bénin comptera plus de chefs-lieux de départements que précédemment. De six, on passera à douze, selon le rapport qui est déposé à cet effet. Un découpage territorial que se propose d’opérer le gouvernement du président Talon, pour davantage se conformer à un travail technique fait depuis plus de deux décennies sous le règne du président Nicéphore Dieudonné Soglo.

Certainement que les prochains conseils des ministres vont devoir se pencher sur la question de la déconcentration du pouvoir au Bénin, pour procéder à la nomination des préfets qui assureront la gouvernance territoriale des douze départements devant désormais composer le pays. Au-delà des traditionnels chefs-lieux des départements que sont Cotonou, Porto-Novo, Lokossa, Abomey, Parakou et Natitingou, le gouvernement du président Talon va s’engager pour que Allada pour l’Atlantique, Pobè pour le Plateau, Aplahoué pour le Couffo, Dassa pour les Collines, Kandi pour l’Alibori et Djougou pour la Donga soient désormais considérés comme des chefs-lieux de départements. Une option qu’il a défendue dans son projet de société, laquelle tire certainement sa source du travail technique fait par des experts sous le quinquennat du président Nicéphore Dieudonné Soglo. En effet, il ne s’agit pas d’une option politique, comme l’auraient pensé des compatriotes. Beaucoup de compatriotes ont encore en esprit que ce projet, compte tenu du caractère qu’il revêt pour un développement inclusif, a été amorcé sous le régime défunt. Mais très tôt confronté à des situations diverses, il a été abandonné à lui-même. Pour le gouvernement du président Talon, il est clair qu’après les réformes institutionnelles, il faut passer à une déconcentration réussie au profit du développement local. Le Chef de l’Etat qui aurait certainement eu des informations sur les travaux de la commission que préside le ministre Barnabé Dassigli dans le cadre des réformes envisagées pour déconcentrer le pouvoir au Bénin, était à l’intérieur du pays pour expliquer aux populations la justesse de cette politique.

Un choix impartial et bien justifié

Inutile de penser à une option politique, au regard des passions que soulève ce dossier. Pour le président Patrice Talon, toutes les villes du Bénin disposent de programmes locaux pour ne pas rester en marge du développement. Toutefois, en ce qui concerne l’administration territoriale en République du Bénin, la loi N°97-028 du 15 Janvier 1999 portant organisation de l’administration territoriale est claire. L’article 6 indique la création de 12 départements, soit le nombre des anciens départements multipliés par deux. Selon la même loi, l’article 8 définit les critères qui tournent autour d’autres points, notamment le statut actuel de chef-lieu de département, le poids démographique, le poids économique, les infrastructures administratives, judiciaires et sociocommunautaires. Il y a aussi la concentration de services et des structures publiques, le lieu d’implantation d’une majorité de services déconcentrés, le siège des centres et réseaux de communication, les services sanitaires, les services de sécurité publique et de protection civile. On retient aussi la position géographique la plus orthocentrée possible par rapport aux limites du département, la tradition historique de ville centre et de zone d’affluence des habitants. Toutes dispositions qui concourent à renforcer l’engagement du gouvernement Talon qui voudrait relever ce défi.
Junior Fatongninougbo

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

5 COMMENTAIRES

  1. C’est le monstre que le président Talon puisse faire. Il ne devrait même pas avoir de débat sur cette question.
    Ses prédécesseurs ont hésité parce qu’ils espéraient un autre mandat

  2. Merci monsieur le président que t’aide à bien gérer notre. Ne vous inquiétez pas, quelque soit x vous pourrez déterminer sa valeur par la grâce de dieu.

  3. Merci monsieur le prsident pour votre volont, votre dvouement pour le dveloppement de notre chre patrie

  4. taizez vos polémiques non constructives et cherchez à comment faire pour aider le président Talon à réussir sa mission merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE