Pour usage non consentant de son image: Le député Basile Ahossi s’oppose...

Pour usage non consentant de son image: Le député Basile Ahossi s’oppose aux affiches de campagne de Lionel Zinsou

0
PARTAGER

Bien qu’étant l’un des rares députés soutenant Lionel Zinsou dans le Mono, Basile Ahossi désapprouve l’usage de son image sur des affiches de campagne du candidat. Et comme les concepteurs desdites affiches résistent à ses plaintes, l’élu sur la liste de l’Union fait la nation (UN) a décidé mardi 1er mars, de les dénoncer publiquement dans sa commune natale, Athiémé.

Depuis quelques jours, il est visible dans le Mono-Couffo et particulièrement à Athiémé de nouvelles affiches de campagne au profit de Lionel Zinsou. Lesdites affiches se distinguent par l’apparition de l’image du député Basile Ahossi aux côtés d’autres personnalités telles que Me Adrien Houngbédji, Léhady Soglo, Eric Houndété et surtout des membres de la coordination des Fcbe au titre des soutiens à la candidature de Lionel Zinsou. Et c’est cette conception graphique ou du moins cette exploitation de son image qui n’est pas du goût de l’élu de la 17e circonscription électorale. Le député qui dit avoir utilisé sans grand succès d’autres formes de protestation contre cette pratique est revenu à la charge mardi 1er mars à travers une déclaration publique à la Maison des jeunes à Athiémé. Dans un exercice de clarification de ce qui resterait de son soutien au regard de cette polémique au sujet des affiches de campagne, le député révèle que le rapport qu’il entretient avec le candidat est basé sur des relations personnelles. Et que celles-ci n’autorisent pas qu’on associe son image «aux membres des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE)», sans requérir au préalable son consentement. «Je soutiens Lionel Zinsou et ceci ne doit pas être interprété comme la conclusion d’une quelconque alliance avec les Fcbe. J’exige le retrait de ces affiches qui portent mon image comme c’est déjà le cas dans l’arrondissement d’Atchannou », réclame Basile Ahossi.

Le député n’a pas manqué de rassurer ses mandants sur les bonnes relations qu’il continue d’entretenir avec le Conseil communal dominé par les élus de la liste UN qui ont opté pour un autre présidentiable. Membre de ce groupe de conseillers, le Premier adjoint au maire de la commune, Jean Houssou était même présent aux côtés du député lors des déclarations.
Dans le camp des Fcbe, Irénée Sessou et ses camarades de la coordination communale de campagne n’entendent pas perturber les dispositions prises pour la mobilisation en faveur du candidat de l’Alliance dite républicaine. Certaines de leurs affiches incriminées étaient encore bien en place dans la soirée mardi 1er mars notamment au niveau du siège de la coordination communale et de celui de l’arrondissement d’Athiémé-Centre ayant abrité l’activité de dénonciation du député. «Nous autres n’avons aucun souci avec ce dernier», apaise Irénée Sessou¦

Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE