Pour son esprit de paix et de tolérance lors du scrutin :...

Pour son esprit de paix et de tolérance lors du scrutin : Ernest Adjovi exprime sa reconnaissance à la jeunesse béninoise

0
PARTAGER

Suite  à la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du dimanche 6 mars 2016 par la cour constitutionnelle, l’objecteur de conscience Ernest Adjovi s’est adressé particulièrement à la jeunesse béninoise, vecteur  du développement du pays. Dans son adresse Ernest Adjovi exprime sa reconnaissance à la jeunesse béninoise qui par son vote massif a décidé de donner une nouvelle orientation au pays dans un esprit de paix et de tolérance.

Pour Ernest Adjovi, le mot d’ordre général de l’élection, était de mettre fin à la mauvaise gouvernance et de sanctionner tous les acteurs qui ont conçu et alimenté une telle pratique depuis dix ans. Et à l’en croire, Ce mot d’ordre a été suivi, au regard des résultats provisoires. Il adresse donc pour ce faire, ses chaleureuses félicitations à la jeunesse béninoise. Selon ses propos, beaucoup de jeunes béninois ont suivi sa consigne en votant massivement pour le candidat du développement, Sébastien Germain Ajavon. Il leur exprime également ses sincères remerciements. « Nous avons gagné, à travers le vote du 06 mars 2016, une bataille. Au second tour, il s’agira pour nous de faire un seul choix : Le développement de notre nation, le Bénin », leur indique-t-il. Ernest Adjovi adresse ses vives félicitations à tous les candidats qui ont pris part à ce premier tour et particulièrement, aux deux candidats qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle prévu pour le 20 mars 2016, pour leur sens élevé de responsabilité et leur conscience républicaine. Il a décerné une mention spéciale au Président Sébastien Germain Ajavon, arrivé troisième avec une différence de 55.000 voix avec le candidat déclaré deuxième. « Pour une campagne démarrée très tard, c’est une victoire », se réjouit-il. « Son score fait de lui un acteur politique majeur pour l’avenir de notre pays », ajoutera-il. « La volonté de tout le peuple est de voir les gouvernants s’occuper des nouvelles générations. Elles représentent l’avenir des nations », a indiqué Ernest Adjovi. Selon ses propos, la population béninoise est composée de plus de 50% des jeunes de moins de 25 ans. Et à l’orée de la  nouvelle ère, celle de la jeunesse qui pointe à l’horizon, il est nécessaire, à l’en croire, de placer la jeunesse au cœur de la mandature prochaine. Il invite donc pour le second tour, les deux candidats à mettre la jeunesse au cœur des débats. « Les problématiques de l’emploi des jeunes et de lutte contre le chômage doivent être hissées au rang de la priorité des priorités de la mandature qui va démarrer le 6 avril 2016 », exhortera-t-il.

Thomas AZANMASSO

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE