Pour rapprocher l’administration des populations:Le débat sur le découpage territorial revient au...

Pour rapprocher l’administration des populations:Le débat sur le découpage territorial revient au galop

0
PARTAGER

Selon des sources proches du ministère de la Décentralisation et de la gouvernance locale, le régime en place veut rompre avec le passé en nommant les 12 préfets, conformément au dernier découpage territorial.

Les discussions ont évolué et l’information circule officieusement dans les couloirs du ministère de la Décentralisation. Et même la semaine dernière, le ministre Barnabé Dassigli en a débattu avec le bureau de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb), au détour d’une séance de travail à Cotonou. De nouveaux Préfets seront nommés pour remplacer les anciens en poste depuis le régime défunt. L’objectif visé par cette décision du pouvoir en place est de rapprocher l’administration des populations. La nomination de douze Préfets permettra de doter chaque département de sa préfecture et rapprocher progressivement les services de l’Etat des citoyens à la base. Le pouvoir actuel a estimé que certains départements sont vastes et il est difficile aux administrés de se faire délivrer certains actes importants. Les cas évoqués sont surtout ceux des départements du centre et du nord du pays où les distances qui séparent certaines localités des préfectures et services déconcentrés de l’Etat sont trop grandes.

Cela pose, derechef, l’épineux problème de la désignation des chefs-lieux de département. Ce ne sera plus un débat ouvert à tout le monde comme ce fut le cas en 2008 suite au rapport de la commission Adjaho. Cette méthode du gouvernement vise à éviter les contestations à la base qui avaient suscité des manifestations tendant à troubler l’ordre public dans le pays.
Contacté, Luc Atrokpo, président de l’Association nationale des Communes du Bénin (Ancb) dit n’avoir pas encore été officiellement informé par qui de droit. Mais il suggère surtout que le choix des chefs-lieux soit fait dans le respect des normes et surtout de l’intérêt supérieur de la Nation. Il approuve par ailleurs cette initiative du régime en place car, cela va régler un gros problème dans certains départements.
Toutes nos tentatives pour joindre Barnabé Dassigli, ministre de la Décentralisation et de la gouvernance locale ont échoué. Mais nos sources sont formelles. La décision sera prise bientôt et les nominations qui interviendront très prochainement prendront en compte les douze départements du Bénin.

Félicien Fangnon

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE