Pour finir avec le charbon de bois : Roméo Azonhoumon propose une solution...

Pour finir avec le charbon de bois : Roméo Azonhoumon propose une solution appréciée à la COP 22

1
PARTAGER

Pour cuisiner au Bénin, 80% des foyers utilisent du charbon de bois, une source de pollution et une cause de déforestation. Afin de pallier les conséquences de l’usage du charbon de bois, Enoc Roméo AZONHOUMON, avec sa start-up « Almighty Service plus»,  produit des briquettes de charbon vert, une énergie propre pour tous les consommateurs…  De retour de la COP 22, il a été reçu sur Océan fm où il a donné les contours de son entreprise.

La méthode : produire des briquettes de charbon  »COCOBRAISE » à partir des déchets organiques tels que les coquilles de noix de coco et la sciure de bois … etc. Nominé aux trophées « Initiatives Climat » à la COP 22, Enoc Roméo AZONHOUMON dévoile davantage ses ambitions pour la protection de l’environnement à Marrakech.

Outre ce trophée de Nominée aux « Initiatives Climat » à la COP22 de Marrakech, Enoc Roméo AZONHOUMON, a également remporté le prix « Entrepreneur Tony Elumelu 2016 », lauréat de l’initiative « 100 projets pour le climat » du Ministère français de l’environnement et de l’énergie en juillet 2016, finaliste des « African Rethink Awards (ARA) 2016, du Land of African Business (LAB) à Paris en octobre 2016.

 » Je suis promoteur d’une start-Up dénommée « Almighty Service plus». Nous sommes dans tout ce qui concerne les énergies renouvelables. Nous avons deux projets phares : la production de briquettes de charbon et la distribution de systèmes solaires domestiques surtout en milieu rural. Le premier projet qui concerne la production de briquette est beaucoup plus avancé. Pour le deuxième, l’étude et la phase pilote ont été faites, il nous reste à déployer le système sur le terrain ». Nous avons produit à ce jour 5tonnes de briquettes sous forme d’échantillons, qui a sauvé 25tonnes d’arbres. Un ménage rural économise en moyenne 90.000FCFA/an et élimine 325kg/an de CO2, en utilisant nos kits solaires en remplacement des lampes à pétrole.

 

Pour la production des briquettes, au Bénin, le charbon de bois est très prisé pour l’usage domestique. Malgré l’utilisation du gaz domestique dans certains ménages, le charbon de bois domine. Notre solution est de contribuer à la protection des forêts car l’utilisation massive du charbon de bois créé la déforestation. Nous recyclons les déchets organiques, de la biomasse qui sont en abondance et de les transformer en combustibles de qualité qui puisse rivaliser sinon être supérieur en terme de pouvoir énergétique au charbon de bois.

Un foyer de quatre personnes peut satisfaire ses besoins journaliers à raison d’un déjeuner et d’un dîner avec un kilogramme de briquettes de charbon vert que nous vendons à 200f le kilo. Cela offre une fois et demie plus de combustion. Ce charbon est compressé, il passe par des moules ce qui fait qu’il brûle plus longtemps.

 

De passage dans « L’invité » sur Océan Fm, il a salué l’engagement du Président Talon et reconnu que son discours à Marrakech était très volontariste. Il a remercié aussi le gouvernement qui l’a soutenu lors de sa présentation pendant la Cop22. Les services du ministère du cadre de vie ont promis le contacter dès leur retour à Cotonou pour éventuellement le soutenir dans son projet

Filofa SOGLO (Coll)


pressej.info

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE