Pour continuer le combat contre la recolonisation de notre pays : L’he....

Pour continuer le combat contre la recolonisation de notre pays : L’he. Rachidi Gbadamassi reçoit la bénédiction de l’empereur de Nikki – Il lance l’assaut final qui va porter Sébastien Ajavon à la Marina

0
PARTAGER

C’est une audience de plus d’une heure que l’empereur du royaume baatombou a accordé à l’He. Rachidi Gbadamassi, répondant valable du candidat Sébastien Germain Ajavon dans le Septentrion. Sa Majesté Sabi Naina 3 a tenu à apporter sa bénédiction et son onction au député parce que en phase avec le choix que ce dernier a opéré en ce qui concerne la présidentielle du 6 mars 2016. Vendredi, devant une marée humaine qui attendait sur l’esplanade de la cour royale, le 1er Ministre Sinadonwirou et bien d’autres membres de la cour royale, le Sina Boko a invité l’Honorable à persévérer pour avoir fait le bon choix, le choix de la raison et le choix qui honore la mémoire de nos ancêtres et de nos vaillants combattants qui ont vécu à savoir : Bio Guera, Kaba, Behanzin, Toffa, etc. A la faveur de cette même audience, l’empereur a aussi assuré le guerrier Gbadamassi de la protection de nos ancêtres et des esprits des rois qui se sont succédé au trône de Nikki. Le tête-à-tête entre l’élu de la 8ième circonscription électorale et sa majesté s’est déroulé dans la case sacrée où il a l’habitude de recevoir les plus hautes personnalités dont le Chef de l’État. Après les 59 Imams de Parakou et les 88 de Banikoara, les rois de Perere, Tchaourou, N’dali, Savè, Ouessè pour ne citer que ceux-là, c’est au tour de l’empereur de confier Rachidi Gbadamassi et son candidat, preuve que ce dernier ne s’est pas trompé de combat et de son choix. Sur le plan de la mobilisation, seul Gbadamassi a déjà battu de loin les Fcbe. A ceci vient s’ajouter le soutien spirituel des dépositaires de nos traditions, de quoi garantir une victoire saine à Sébastien Ajavon. Et connaissant l’influence et l’envergure de l’autorité de l’empereur dans le monde de la royauté dans notre pays, on peut se permettre de tirer des conclusions et de se donner de l’espoir. Les résultats du 06 Mars prochain nous édifieront.

2ème et dernière semaine de campagne électorale : Rachidi Gbadamassi lance l’assaut final qui va porter Sébastien Ajavon à la Marina

Plus de repos pour le buffle politique du Septentrion. Rachidi Gbadamassi a repris son bâton de pèlerin pour reconquérir les cœurs encore indécis à rallier la cause de Sébastien Germain Ajavon. Après la Commune de Tchaourou ce vendredi, le meneur du mouvement bleu dans le Borgou-Alibori est allé ce samedi au contact des populations de Bembereke et environs pour les dernières consignes qui se résument au retrait de sa carte et au choix de Sébastien Ajavon le dimanche prochain. A toutes les étapes de son périple, le Président de Durr-Barka s’est fait entourer d’une foule immense acquise non seulement à ses idéaux mais aussi à ceux que défend le Président Ajavon. Une occasion bien propice pour le répondant du candidat de démontrer aux populations comment voter et voter surtout utile. A l’aide des spécimens, il indique du doigt le logo, les indices et la position dudit logo sur le bulletin unique. Une véritable séance de recyclage des militants afin que ces derniers ne gaspillent pas les chances du candidat le jour du scrutin. Dans leur propos, les populations promettent faire la veille citoyenne afin que la victoire d’ASG ne soit pas volée conformément aux consignes données par le Président lui-même. Au même moment, dans une perspective de mieux bercer le terrain, des équipes de Durr-Barka coordonnées par Azia Fariath l’épouse de l’He. Rachidi Gbadamassi s’activent dans les quartiers périphériques de la ville de Parakou pour s’assurer de la fidélité de leurs militants. Au-delà, des consignes de vote et des dernières stratégies politiques, un accent particulier est également mis sur le retrait des cartes d’électeur car pour l’He. Rachidi Gbadamassi, Sébastien Ajavon veut gagner par les urnes contrairement à leur adversaire politique qui compte sur la fraude pour faire élire le candidat dit de la continuité et de l’Alliance Républicaine.

F.M.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE