Possibilité d’utiliser les cartes d’électeur de 2015: Le candidat Fernand Amoussou trouve...

Possibilité d’utiliser les cartes d’électeur de 2015: Le candidat Fernand Amoussou trouve la décision regrettable

0
PARTAGER

Fernand Marcel Amoussou, candidat à l’élection présidentielle du 6 mars prochain s’est prononcé sur le processus électoral en cours au Bénin. C’est à travers une déclaration qu’il a faite mercredi 17 février, à son siège de campagne à Cotonou, où il invite les institutions en charge de l’organisation de l’élection, à préserver la stabilité du Bénin.

La décision prise par la Cour constitutionnelle de reporter du 28 février au 6 mars 2016 le premier tour de l’élection présidentielle tout en autorisant l’utilisation des cartes d’électeur délivrées dans le cadre des élections de 2015 en cas de non disponibilité des nouvelles cartes d’électeur pour certains électeurs, a fait sortir le candidat Fernand Marcel Amoussou de sa réserve.

Lors d’une déclaration qu’il a faite à la presse mercredi 17 février, le général est revenu sur les différents points importants de la dernière décision de la Cour constitutionnelle relative à l’organisation des prochaines élections présidentielles au Bénin. Il a regretté que le Cos-Lépi, l’organe en charge de l’actualisation de la liste électorale et de l’émission des cartes d’électeur n’ait pas été en mesure de s’acquitter de sa mission.
Le général candidat estime par ailleurs, que la décision de la Cour constitutionnelle de dessaisir le Cos-Lépi du processus de production et de distribution des cartes d’électeur et d’en confier la charge au Centre national de traitement (CNT) est illustrative de graves manquements et d’une certaine confusion. «Mon expérience et mes observations des crises en Afrique m’ont constamment amené à rappeler l’exigence patriotique pour les institutions en charge des élections, de conduire de façon responsable, rigoureuse et irréprochable l’ensemble des processus électoraux», affirme le candidat.
Selon le général Fernand Marcel Amoussou, c’est la seule façon de ne plus créer des doutes sur les résultats et de ne plus réunir les conditions de graves remises en cause de la paix. Il a en outre fustigé avec vigueur le manque de sens de responsabilités de tous les acteurs qui ont conduit à cette lamentable situation de report de l’élection présidentielle et d’utilisation de deux différentes cartes d’électeur lors de la prochaine élection.
Fernand Marcel Amoussou promet de tirer toutes les conséquences de cette situation désastreuse pour l’image du Bénin, en concertation avec les autres forces politiques engagées dans le processus¦

Lazare AKPAHOU (stag)

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE