Point du ministre Koupaki : Des limogeages et, 14 nominations prononcées

Point du ministre Koupaki : Des limogeages et, 14 nominations prononcées

3
PARTAGER

De fortes décisions ont été prises hier, 08 juin 2016 au cours du Conseil des ministres. Face aux difficultés d’approvisionnement en pétrole, des mesures urgentes sont prises ainsi que des nominations sont prononcées au profit de 4 ministères.

» Dans le cadre d’un meilleur fonctionnement de l’administration et pour alléger les difficultés en approvisionnement pétrolier auprès de la Sonacop, le Conseil a autorisé les institutions de la république et les ministères à s’approvisionner auprès des structures privées de commercialisation, selon la répartition suivante : 70% des commandes doivent être adressés à la Sonacop et 30% à des sociétés privées. Le Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche a fait le point au Conseil de l’Etat de préparation de la campagne cotonnière 2016-2017. Il a mis à cette occasion en évidence l’effort de gouvernance déployé par les acteurs de la filière pour approvisionner les producteurs en intrants, pour mobiliser et encadrer les producteurs et pour améliorer les revenus des cotonculteurs. Sur la base des orientations données par le Chef de l’Etat, on s’attend à de bonnes nouvelles dès la semaine prochaine. L’autre communication concerne la situation dans le secteur de la boulangerie. Le Ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat a informé le Conseil de la situation qui prévaut dans le secteur de la boulangerie dans notre pays. La sécurité sanitaire des aliments préoccupe le gouvernement et à cet égard, le Conseil prend la mesure de ce problème. Le Conseil a ainsi instruit les Ministres concernés de prendre les mesures urgentes nécessaires pour identifier le trafiquant, faire contrôler la qualité des aliments, sévir conformément aux dispositions légales et réglementaires et engager une sensibilisation des populations. Enfin, au titre des mesures individuelles à l’issue du conseil, au ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, trois (03) directeurs de structures rattachées au ministère ont été relevés de leur fonction. Par ailleurs, quatorze nominations ont été prononcées au ministère du plan et du développement, au ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, au ministère des infrastructures et des transports et au ministère du cadre de vie et du développement durable. «

Propos transcris par Joseph-Martin Hounkpè

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE