Pèlerinage "Hadj 2016" : Les dispositions prises pour son bon déroulement

Pèlerinage "Hadj 2016" : Les dispositions prises pour son bon déroulement

0
PARTAGER

Joseph Djogbenou, garde des sceaux, ministre de la Justice et de la législation des droits de l'homme, était face aux députés hier jeudi 23 juin 2016 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo. Ce dernier au nom du gouvernement est allé répondre aux questions écrites posées respectivement par les députés Adjibadé Koussonda et Nourenou Atchadé sur les dispositions prises par le gouvernement pour harmoniser le coût afférent aux frais de voyage et d’hébergement du pèlerinage. Bref, les dispositions prises par le gouvernement pour son bon déroulement cette année.

Pour l’honorable Adjibadé Koussonda, il est important, pour éviter des dérapages, que le pèlerin connaisse la date de départ et celle  du retour. Le gouvernement, a-t-il estimé, devra prendre ses responsabilités et faire connaître ses dates au moins une semaine avant aux pèlerins. Concernant le convoyage, le gouvernement doit également, selon lui, traiter avec des compagnies fiables pour éviter aux pèlerins de passer des nuits à la belle étoile ou dans les mosquées en attendant de voyager. Aussi, a-t-il insisté, sur la formulation d’un projet de résolution pour que le gouvernement prenne en compte leurs observations. Après avoir retracé les nombreuses ratées qui minent l’organisation du pèlerinage, et les conditions exécrables de celui de l’année dernière, le député Nourenou Atchadé, auteur d’une autre question écrite sur le même sujet, a demandé que le gouvernement mette en place une haute autorité nommée en Conseil des ministres par décret et titulaire d’un doctorat en sciences coraniques pour gérer l’organisation du Hadj. Ceci, à l’en croire, évitera toute improvisation.

Le ministre Joseph Djogbénou a rassuré la représentation nationale. Ce dernier a  fait connaître les  innovations. Pour lui, des mesures sont prises afin de permettre au gouvernement de s'impliquer d'avantage. «Le gouvernement s'est impliqué depuis 2011 en nommant un haut-commissaire au hadj. En 2012, il y a eu la création d'une commission spéciale pour l'organisation du pèlerinage à la Mecque et depuis cette édition, le gouvernement a décidé de jouer un rôle important dans l'organisation du hadj notamment dans la négociation et la signature des cahiers de charges avec les groupes de convoyeurs des pèlerins, la négociation ou la signature du contrat pour le transport aérien des pèlerins, l'obtention du visa d'entrée et de séjour en Arabie saoudite, des missions d'encadrement des pèlerins, le préfinancement  des dépenses, les dotations budgétaires logées à la présidence de la République. Les questions posées appellent de la part du gouvernement actuel certaines dispositions notamment en ce qui concerne le coût afférent au frais de voyage et d'hébergement. De ce point de vue, il faut expliquer à la représentation nationale que le prix du hadj couvre le billet aller-retour, les différentes taxes saoudiennes, l'hébergement à la Mecque et à Médine. Ce prix est fixé en commun accord avec les groupes des convoyeurs des pèlerins. Il était de 2 075 000 F Cfa lors de l'édition 2015, le gouvernement négocie ce coût à la baisse ou tout au moins pour que ce coût soit maintenu» a fait observer le ministre. Il a aussi signifié qu'une mission béninoise s'est déjà rendue en Arabie saoudite pour s'enquérir des nouvelles mesures prises par les autorités saoudiennes et confirmer la participation du Bénin à cette édition. «Le lancement officiel du hadj 2016 a eu lieu le 1er juin 2016 en présence de tous les ministres concernés, les groupes des convoyeurs et les membres du comité technique d'organisation du hadj. Une tournée nationale d'information et de sensibilisation a été également organisée du 3 au 10 juin 2016. Le cahier de charge pour le Hadj 2016 a été validé, sa signature est en cours. Le Ministère de l'intérieur de la sécurité publique a lancé le processus d'enrôlement des pèlerins pour la délivrance des passeports biométriques pour la période du 30 mai au 9 juillet 2016. Le processus de sélection des compagnies aériennes qui doivent assurer le transport aérien des pèlerins est achevé. C'est la Compagnie Wester Bénin qui a été sélectionnée. Seuls les groupes agréés par l'Arabie Saoudite seront autorisés à organiser le Hadj. Les départs se feront à partir de l'aéroport Cardinal Gantin et le vol inaugural est prévu à titre indicatif pour le 23 août 2016», a conclu le ministre Joseph Djogbénou.

Kola PAQUI (BR/ Ouémé-Plateau)


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE