Patrice Talon promet une rupture en dépolitisant l’administration publique

Patrice Talon promet une rupture en dépolitisant l’administration publique

0
PARTAGER

Cotonou – Développant les grands axes de son projet de société, « le Nouveau Départ », au cours du débat télévisé avec son challenger pour le second tour de la présidentielle, organisé ce jeudi soir à la télévision nationale, le candidat Patrice Talon a promis de s’attaquer en premier lieu à la politisation de l’administration publique et aux concours frauduleux de la Fonction publique, avec les réformes politiques et administratives qu’il envisage pour le Bénin.

Dénonçant des «dérives démocratiques avec des institutions de la République inféodées au pouvoir exécutif», le candidat de la «coalition de la rupture» a souligné la nécessité d’entreprendre des réformes politiques, administratives et une nouvelle dynamique économique, «pour endiguer la crise des valeurs dans le pays et que la politique cesse d’être perçue au Bénin comme un impératif pour être promu dans l’administration ou pour s’assurer un mieux-être».
«Depuis la conférence des forces vives de la nation en 1990, l’esprit de la Constitution a été faussé. Les institutions de la République sont caporalisées par le chef de l’Etat. L’appartenance politique s’est substituée à la compétence dans l’administration publique. Le pays va mal sur tous les plans. Un nouveau départ s’impose pour résolument remettre le Bénin sur les rails de la démocratie et du progrès », a martelé le challenger du Premier ministre Lionel Zinsou pour le scrutin de dimanche.
A signaler que ce débat télévisé entre les deux candidats au second tour de la présidentielle est une première dans l’histoire des élections au Bénin. L’idée émane d’une décision de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) en date du 02 février 2016.

ABP/TB

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE