Opinion : ce qu’ils ont dit au cours de la semaine.

Opinion : ce qu’ils ont dit au cours de la semaine.

2
PARTAGER

« On avait vraiment pas la liberté de nos expressions. Le président Boni yayi ne permettait pas aux gens de l’aider à gouverner le pays. Il pensait tout connaitre ». Michel Sogbossi, ancien ministre de l’agriculture du premier quinquennat du docteur Boni Yayi ; invité sur l’émission le grand débat.

« La crise a plusieurs sources ; mais ça m’a bâti. Depuis la fin de l’autre régime, c’est comme si je suis libéré. Vous ne pouvez pas savoir, les gens sont trop méchants ». C’était le PDG du groupe Tundé, invité sur Golf TV Africa pour éclairer l’opinion sur le dossier falsification d’attestation fiscale.

« …Ceux qui ont construit ce bénin devenu mécanique et désertique ne peuvent s’asseoir à nouveau dans une commission pour projeter l’avenir. Aucun Nouveau départ ne peut se prendre avec des muscles sclérosés et à bout de souffle ». Céphis Béo Aguiar s’insurgeant contre la composition de la commission technique chargée des réformes institutionnelles et politiques. Commission qui a laissé en rade la jeunesse qui est censée être directement concernée par les conclusions qui seront issues des travaux.

« Ça, c’est une réforme Talon ; ce n’est pas la réforme fondamentale de la constitution. Si sa réforme passe, au lendemain, on continuera de parler de la réforme de la constitution. Lui seul ne peut pas parler pour le Bénin, même s’il est le président de la république ». A clamé Me Alao Sadikou pour fustiger la commission Djogbénou qui est restreinte aux personnalités choisies par le président Talon.

« Sous le Nouveau Départ, la presse ne sera plus uniquement un instrument de compte rendu et autres communications ». Franck Kpotchémè et Malick Séibou Idrissou, tous deux responsables d’associations de presse qui se désolent du fait que la presse n’ait pas été associée aux réformes institutionnelles et politiques.

« Nous voulons désormais laisser l’enseignement technique prendre l’élan qu’il faut dans le pays. Parce qu’on ne va pas continuer de faire la formation purement théorique. Les besoins ne répondent plus à ces formations ». Propos tenu par Lucien Kokou, ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle lors du lancement au Lycée Technique d’amitié sino-béninoise d’Akassato de l’examen du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) session 2016.

« Ce Bénin sera pour l’Afrique, un carrefour ». Le frère Melchior, ancien médiateur de la république, le professeur Albert Tévoédjrè ; lors du lancement officiel de son livre : « Ici, c’est le Bénin ! », imprimé aux éditions Tundé.
« …Et donc nous allons continuer à garder le moral haut et à isoler les joueurs de la crise qui oppose les dirigeants » Oswald Homéky se prononçant sur la décision de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) ; décision qui a vu la suspension du Bénin par cette association faitière du football mondial.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE