On en sait désormais un peu plus sur les causes de la...

On en sait désormais un peu plus sur les causes de la mort de Papa Wemba.

5
PARTAGER

La star de la musique congolaise, Papa Wemba a tiré sa révérence dans la matinée de ce dimanche 24 avril 2016 des suites d’un malaise alors qu’il était sur scène lors du Festival de musique urbaine à Abidjan en Côte-d’Ivoire. Si sa mort suscite encore beaucoup d’émotions dans le monde entier, on en sait désormais un peu plus sur la cause de son décès.

D’après des sources médicales, l’artiste Papa Wemba est décédé d’un infarctus du myocarde massif qui est en fait un infarctus du muscle cardiaque issu de l’obstruction d’une branche importante d’une artère coronaire. « Il s’agit d’un infarctus massif, tout le cœur se contracte d’un coup et s’arrête de battre. Dans sa chute, il était déjà mort avant de toucher le sol », confie une source médicale présente au moment du drame.

>>>A LIRE AUSSI : Mort de Papa Wemba / Koffi Olomidé : « La vie des hommes n’est rien. Nous ne sommes rien. »

Guest Star de la neuvième édition de la FEMUA (Festival des musiques urbaines d’Anoumabo) qui se déroulait du 19 au 24 avril à Abidjan et Korogho, Il avait joué jusqu’à 5h 30 avant de s’écrouler sur la scène face à un public ivoirien qui n’en croyait pas ses yeux. Pris en secours par ses danseuses, puis les secouristes de la Croix-Rouge, plusieurs internautes, à travers la vidéo montrant sa chute, ont été choqués de voir la lenteur de l’intervention des urgentistes et reprochaient qu’aucun massage cardiaque n’ait été pratiqué sur lui dans les premières minutes. Il sera finalement évacué directement à l’hôpital où son décès sera officialisé quelques heures plus tard.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

5 COMMENTAIRES

  1. paix a son ame,c’est comme cela nous finissons,retournons tous a Dieu et soyons prets a tout moment tout en suivant les enseignements de notre seigneur Jesus Christ pour que nous ne soyons pas surpris.L’artiste ne meurt jamais.

LAISSER UN COMMENTAIRE