Nouveau Départ:L’Utr et l’Ufc préoccupées par la transparence sous la Rupture

Nouveau Départ:L’Utr et l’Ufc préoccupées par la transparence sous la Rupture

0
PARTAGER

L’Utr de Antoine Alabi Gbègan et l’Ufc de Lucien Agbota sont soucieuses de la transparence sous le régime du Nouveau Départ. Par une déclaration rendue publique le 31 mars 2016, il est suggéré à Patrice Talon l’annulation des derniers concours de recrutement à la Douane et au Ministère de l’économie et des finances. Aussi, est-il exigé de récupérer par tous les moyens, les fonds détournés et engloutis dans les scandales financiers tels que la Cen-Sad, le siège de l’Assemblée nationale, Icc-Services, Turbines à gaz, machines agricoles etc.

Déclaration de l’Utr et de l’Ufc

Il y a des moments, des événements dans la vie des peuples qui laissent des traces indélébiles sur leur cheminement.
Il y a des rencontres qui forcent la fusion entre partenaires.
Il y a des choix qui rompent avec l’immobilisme et propulsent les peuples vers l’avant.

L’élection présidentielle du 20 mars 2016 constitue un de ces moments ; une de ces rencontres de fusion entre le peuple et un homme ; un choix décisif pour un Nouveau Départ.
L’Union pour le triomphe de la République (Utr) de Antoine Alabi Gbègan et l’Union des forces citoyennes (Ufc) de Lucien Agbota se félicitent d’être parmi les Partis pionniers de soutien à la candidature du président Patrice Talon sans tambour battant et remercient tout le peuple Béninois de s’être levé comme un seul homme pour dire Non à l’imposture et à l’imposition d’une candidature même venue de France comme une voiture.
Ce faisant les deux formations sont restées en phase et en symbiose avec les populations reconnaissantes de la région d’Allada, de Toffo et de Tori qui ont accordé plus de 60% de leurs suffrages au candidats Patrice Talon dès le 1er tour.
Cette option de l’Utr et de l’Ufc a été confirmée par le peuple Béninois tout entier.
En effet, plus de 65 Béninois sur 100 ont exprimé au second tour leurs suffrages pour dire Oui au candidat Patrice Talon, le candidat de la Rupture.
C’est un désaveu cinglant de la politique d’improvisation, de clientélisme, de népotisme, de corruption, d’impunité et de mensonge menée ces dix (10) dernières années par le régime Yayi Boni.
Le peuple Béninois a soif de transparence et de compétence aux commandes de ses affaires et souscrit fortement à la mise en œuvre d’une administration dépolitisée au service du citoyen.

Enfin l’Utr et l’Ufc veulent dire ici Tout haut ce que le peuple Béninois dit Tout bas à savoir que le régime du Nouveau Départ du président Patrice Talon annule le dernier concours de recrutement à la Douane et récupère par tous les moyens les fonds détournés et engloutis dans les poches du régime Yayi Boni, dans les scandales financiers nous citons Cen-Sad, siège de l’Assemblée nationale, Icc-Services, Turbines à gaz de Maria Gléta, Machines agricoles, fonds de 8 milliards de francs Cfa de l’eau Ppea II, etc. pour les investir dans le pays.
Le peuple Béninois veut aussi que la venue du régime du Nouveau Départ marque la fin de l’organisation des concours frauduleux et des recrutements à orientation ethnocentriste, tribaliste et régionaliste dans l’administration publique, l’Armée, la Police, la Gendarmerie, la Douane, les Eaux et forêts.
L’Utr, l’Ufc et le peuple Béninois se sont battus contre la continuité et sont fier de la victoire obtenue de haute lutte, l’Utr, l’Ufc et le peuple béninois restent mobilisées et disposés à accompagner l’homme de la situation dans la mise en œuvre du projet de société pour un Nouveau Départ et pour que vive un Vénin debout.

Le président de l’Utr, Antoine Alabi Gbègan

Le président de l’Ufc,

Lucien Agbota


 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE