Nomination et rappel de l’ambassadeur Adonon : Drôle de promotion sous la...

Nomination et rappel de l’ambassadeur Adonon : Drôle de promotion sous la Rupture

0
PARTAGER

Sous la Rupture, on fait toujours les choses à moitié. Patrice Talon et ses collaborateurs sont décidés à marquer leur passage. Ils se font remarquer par des décisions incompréhensibles. L’ambassadeur Coffi Fiacre Adonon a fait les frais de l’instabilité dont fait preuve le gouvernement dans ses actes et décisions. Nommé en qualité de Premier  conseiller  à l’Ambassade  du Bénin à Tripoli (Libye) par le décret n° 2016-457 du 03 août 2016, cet ambassadeur n’a pas assumé la mission qui lui a été assignée. Le décret n° 2016-458 du 03 août 2016 a en effet mis fin à  ses fonctions. Coffi Fiacre Adonon n’a pu jamais exercer ses fonctions. Qu’est-ce qui pourrait justifier ces actes du gouvernement de la Rupture si ce n’est la précipitation? Ce gouvernement a du mal à se montrer pondéré dans ses choix. Il affiche des hésitations et des rétropédalages qui attestent que les dirigeants maitrisent moins leurs missions. Pourquoi prendre deux décrets contradictoires  dans une même journée? Pourquoi offrir un spectacle aussi désolant au peuple qui attend le gouvernement sur des chantiers sérieux? L’équipe de Patrice Talon connaît des difficultés certaines. Il se doit de les corriger pour éviter de continuer à étaler au grand jour des incongruités.

M.M


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE